355 Views |  Like

Carte blanche à Charlotte Flossaut : Donnant-Donnant

Temps de lecture : 1 minute et 11 secondes

Deuxième carte blanche pour notre invitée de la semaine, Charlotte Flossaut : la directrice de PhotoDoc pousse un coup de gueule sur l’engagement des photographes dans leur pratique. Elle met en parallèle deux images : la première, le portrait de la jeune afghane réalisé par Steve McCurry – et la seconde, un portrait d’un héroïnomane afghan pris par la jeune photographe française Sandra Calligaro…

Deux photos réalisées en Afghanistan, si proches et pourtant.

Je me suis toujours interrogée sur l’effet que me provoquait la photographie de Steve McCurry, certainement sa plus connue « l’Afghane aux yeux verts », prise en 1984 dans le camp de réfugiés de Nasir Bagh, une photo construite en creux.

Je l’ai d’abord très longtemps considérée comme un élément décoratif, presque comme issue d’une production commerciale, tant on la retrouvait partout, couverture de cahiers, posters de supermarchés, nombreuses couvertures de magazines… Jusqu’à ce que je me pose la question du contexte de sa prise de vue, de ce qu’il s’y était joué ou pas, de ce que la jeune femme en avait reçu.

Qu’est ce que cette photo a changé pour cette jeune femme?…on le sait, rien.

Qu’à t-elle apportée au photographe ?… reconnaissance et succès.

Légende PHOTO2/ Toute jeune photographe, Sandra Calligaro part à la découverte de l’Afghanistan il y a plus de dix ans. Elle y a fait sa vie depuis et des portraits d’hommes héroïnomanes en leur demandant ce dont il avait besoin en échange. Alors dans ce lieu de dévastation elle les immortalise dans leur plus beaux atours pour une dignité retrouvée.

Comment se construit-on face à une photographie ?

Il me semble évident que la reconnaissance des droits des photographes passera par celle des photographiés.

Coup de gueule, les pieds dans le plat, vœux pieux, engagement responsable?

http://www.sandracalligaro.com/

A LIRE :
L’Afghanistan dans l’objectif de Sandra Calligaro

Le travail de Steeve McCurry est exposé à la Sucrière à Lyon à partir du 6 février prochain.

INFORMATIONS PRATIQUES

mer06fev(fev 6)10 h 00 mindim26mai(mai 26)18 h 00 minLe Monde de Steve McCurryLa Sucrière, 49-50 quai Rambaud 69002 LyonType d'événement:Exposition,Photographie