1534 Views |  4

Carte blanche à Valérie-Anne Le Meur & Elisabeth Hy : Une rencontre privilégiée avec Le Caravage

Temps de lecture : 1 minute et 44 secondes

Pour leur première carte blanche, nos deux invitées de la semaine, Valérie-Anne Le Meur et Elisabeth Hy de l’agence PAM partagent avec nous leur rencontre avec la toile « Judith décapitant Holopherne » signé par Le Caravage. Ce tableau abandonné a été découvert dans le grenier d’une maison en 2014 et il sera mis aux enchères dans une vente qui s’annonce déjà historique le 27 juin prochain.

L’un de nos plus grands coups de cœur en 2018 a été pour une peinture. Nous avons eu la chance de découvrir confidentiellement le tableau « Judith décapitant Holopherne » du peintre Le Caravage, dès janvier 2018, dans un contexte très privilégié.
Notre amie Julie Ducher, experte en tableau ancien, du Cabinet Eric Turquin nous a offert cet immense cadeau d’un rendez-vous en tête à tête avec le chef d’oeuvre, une grande huile de 144x173cm.

Cela a été pour nous deux une grande émotion.
Nous en entendions parler depuis 2016, avec notamment l’article portfolio, paru dans Paris Match.

En 2014, dans une grande maison près de Toulouse, une famille a découvert par hasard cette toile abandonnée, dans son grenier, à l’occasion de fuites dans les sous-pentes fermées, sous son toit de tuiles. Les propriétaires ont contacté l’étude du commissaire-priseur Toulousain, Maitre Marc Labarbe, qui y a reconnu un tableau de l’école du Caravage, et l’a donc envoyé pour expertise au cabinet Eric Turquin à Paris, expert renommé en tableaux anciens.
Pendant 2 ans, l’équipe a analysé le tableau dans le plus grand secret. Tous les experts reconnaissent une œuvre majeure. Les études se sont poursuivies tandis que le Ministère de la Culture français le classe Trésor National. Un statut qui bloque la sortie du territoire de l’œuvre pendant trente mois. Le délai expiré, le tableau est libre de circulation depuis décembre 2018 et a pu être restauré.

Nous l’avons revu à nouveau, en janvier dernier ; l’émotion était là, aussi forte.
Il y a quelques semaines, en février, le tableau a été présenté pour la première fois à la presse et au grand public, dans une galerie Colnaghi à Londres. Beaucoup de monde s’est précipité pour le voir. De nombreuses personnes ont même fait un déplacement à Londres, depuis l’étranger, pour venir spécifiquement découvrir le chef d’oeuvre.
Du 10 au 17 mai, le tableau sera à nouveau présenté au grand public, à New York, chez Adam Williams Fine Art.
Et le 27 juin 2019, le tableau sera mis en vente, à Toulouse à la Halle aux grains, par l’étude de Marc Labarbe.
On entend parler de sommes allant jusque 120 millions d’euros…..
Nous serons nous aussi dans la salle à Toulouse, pour vivre intensément ce moment d’histoire de l’art.

Toute l’histoire de ce tableau est à retrouver sur le site dédié.
https://thetoulousecaravaggio.com/fr
http://agencepam.fr

La Galerie Kamel Mennour présentera du 18 avril au 4 mai 2019 une confrontation de l’oeuvre avec une création de Buren :

Caravage « Judith Et Holopherne » / Daniel Buren « Pyramidal, Haut-Relief – A5, Travail In Situ »
6, rue du Pont de Lodi
75006 Paris
http://www.kamelmennour.com/fr/expositions-a-venir.php