Temps de lecture : 1 minute et 23 secondes

Le Festival Présence(s) photographie – Hors Saison – débuté en mai dernier, a vu l’une de ses trois expositions en extérieur dérobée. Les tirages étaient présentés à la passerelle himalayenne de Rochemaure, suite à ce vol le festival et les bénévoles ont mis tout en œuvre pour produire à nouveau l’exposition « Tecla, les demeures invisibles ». Grâce au concours financier de la communauté Ardèche-Rhône-Coiron, les images seront visibles jusqu’au 31 août, si les voleurs ne récidivent pas !

L’Exposition

Ce voyage photographique s’appuie sur le livre Les Villes invisibles (Le città invisibili) d’Italo Calvino. Cette œuvre rapporte les récits de voyage imaginaires de Marco Polo à l’empereur chinois Kublai Khan qui demande à l’explorateur de partir à la découverte de son immense empire. À son retour, Marco Polo se rend au palais de l’empereur et décrit l’ambiance et la structure de chaque ville dans des détails aussi réels que fantasmagoriques. Les photographies présentent les caractéristiques des villes imaginaires choisies et invitent le lecteur à se les représenter. Ces séries s’approprient ainsi les villes du livre et retranscrivent le fonctionnement et l’architecture de chacune d’elles. Ce projet photographique se nomme donc Les Demeures invisibles, en parallèle au livre Les Villes invisibles.

Tecla est une ville en perpétuelle construction : ses habitants s’affairent et manient outils et instruments chaque jour. Il y a même des grues, des échafaudages et des poutres qui renforcent d’autres grues, d’autres échafaudages et d’autres poutres. Les habitants de Tecla ne cessent de construire, sans envisager de fin à ce projet : une ville achevée signifierait le début de son déclin.

Dans ce chapitre, le métal domine et la grandeur d’espace s’impose. Des barrières de sécurité se succèdent et des passerelles s’élèvent au rythme des escaliers. D’interminables tubes et masses cylindriques se croisent et se recroisent. Un dédale d’acier qui incarne l’univers métallique de la construction perpétuelle de Tecla. Le jour se lève, les habitants sont attendus pour reprendre la construction…Sylvain Héraud

L’Auteur

Sylvain Heraud, né en 1985 à Cannes, focalise son travail photographique sur le patrimoine architectural depuis sept ans. Son premier projet Les Demeures invisibles a été exposé et récompensé en France et à l’international depuis 2013, et a abouti sur un livre auto-édité en mars 2016.

INFORMATIONS PRATIQUES

sam11mai(mai 11)10 h 00 minsam31aou(aou 31)18 h 00 minFestival Présence(s) photographie - Hors Saison Organisateur: PRÉSENCE(S) PHOTOGRAPHIE Type d'événement:Festival,Photographie

X
X