Temps de lecture : 1 minute et 10 secondes

En 1854, lorsque le philosophe et naturaliste Henry David Thoreau publie Walden ou la vie dans les bois (Walden or Life in the Woods), il ne sait certainement pas encore qu’il vient d’écrire l’un des plus grands classiques de la littérature américaine – un ouvrage au succès énorme et à l’origine de nombreuses vocations. Le mythe romantique de l’homme des bois vivant en autarcie dans la forêt sera désormais incarné par le chantre de la désobéissance civile.

Ainsi, au cours des années 1970, le père du photographe Amani Willett, en digne émule de Thoreau, acquiert une parcelle de terrain au cœur d’une forêt isolée du New Hampshire. 40 ans plus tard, Willett découvre que cet endroit a également abrité à la fin du 18eme siècle un homme baptisé Joseph Plummer, qui volontairement se retira du monde et cessa toute communication avec la civilisation. Il n’en fallait pas davantage pour que cet ermite devint une légende locale. 
Tel est le point de départ de la quête menée pendant plusieurs années par ce photographe américain qui, aidé de son père, s’est lancé dans la traque des traces matérielles et imaginaires laissées par le vieil ermite, poursuivant simultanément une réflexion intime et poétique sur la notion de déconnexion dans un monde où il ne semble plus possible de se perdre ou de se faire oublier.

Paru initialement en 2017, l’édition originale (17×22 cm) de The Disappearance of Joseph Plummer a très vite été épuisée. En 2019, les éditeurs anglais d’Overlapse ont eu la judicieuse idée d’en ressortir une version au format plus réduit (14×18) reprenant l’intégralité des photographies et illustrations.

Une occasion unique de découvrir le travail d’Amani Willett, largement salué par la critique aux Etats-Unis lors de sa parution.

INFOS PRATIQUES
The Disappearance of Joseph Plummer
Cabin Edition
Softcover, 14 x 18 cm
128 pages, 
74 photographies couleurs + noir & blanc
Date de publication : 30 mars 2019

http://www.overlapse.com/

http://amaniwillett.com/

X
X