661 Views |  Like

Carte blanche à Ricardo Fernandes : La photographe brésilienne Lucia Adverse

Temps de lecture : 2 minutes et 2 secondes

Pour sa troisième carte blanche, notre invité de la semaine, le commissaire d’exposition et galeriste, Ricardo Fernandes nous parle du travail de la photographe brésilienne Lucia Adverse qui sera présenté dans le cadre de l’exposition collective « Terra Brasilis » visible à la Galerie Dauphine jusqu’au 1er décembre.

Ricardo Fernandes, commissaire de l’exposition Terra Brasilis, et galeriste vous fait découvrir le travail de Lucia Adverse, photographe Brésilienne.

La série Universo Curvo (Les Courbes de l’Univers) de la photographe brésilienne Lucia Adverse (1967), est basée sur une pensée philosophique et théorique qui perdure depuis l’antiquité. Le mot « univers », du latin “un” (union) et “vorsum” (direction), nous pousse à croire que la nature, cet enchevêtrement de forces qui nous entourent, joue un rôle générateur et rénovateur de notre propre système.

Lucia Adverse, attentive au moindre détail et recherchant toujours à perfectionner son regard, s’est plongée dans l’étude de “l’univers courbe” déjà traité par Einstein, puis revisité de manière poétique et dans une convergence d’idées philosophiques, par l’architecte Oscar Niemeyer. L’architecte est parvenu à traduire la théorie en sentiments personnels et il a même déclaré : “Je ne suis séduit ni par les angles droits, ni par les lignes droites, dures et inflexibles crées par l’homme. Je suis séduit par les courbes libres et sensuelles que l’on trouve dans les montagnes de mon pays, dans le cours sinueux de ses rivières, dans les vagues de l’océan, dans le corps de la femme que l’on aime. L’univers tout entier est composé de courbes, c’est l’univers courbe d’Einstein”.

Cette phrase de Niemeyer illustre l’ample époque Moderniste de l’Histoire brésilienne qui à partir de la Semaine de L’Art Moderne de São Paulo, en 1922, changea peu à peu la production artistique et la vision du monde de la société brésilienne.
C’est à travers une réflexion approfondie des mots d’Oscar Niemeyer que Lucia Adverse s’est lancée dans cette nouvelle recherche photographique, exprimant avec son propre regard ce sentiment qu’elle partage avec lui. Profitant de sa parfaite appréhension de l’espace due à sa formation d’architecte et de photographe, Lucia Adverse, s’est laissée entrainer par les ailes de son imagination et a utilisé la lumière et les ombres pour élaborer ce projet.

Dans le cadre de l’exposition Terra Brasilis à la Galerie Dauphine (Puces de Saint-Ouen), Lucia vous invite à un Photo workshop : photographier avec votre smartphone, le 8 novembre 2019 à 15h
Durée 2h
Rendez-vous devant le Carrousel de Saint Paul, M1 Saint Paul, rue de Rivoli
Événement gratuit
Inscription et contact :
ricardo@ricardofernandes.biz
Ricardo Fernandes 06 81 35 12 87

« La plupart des gens ont aujourd’hui un appareil mobile avec caméra.
La technologie des smartphones est de plus en plus avancée et se rapproche de la qualité des caméras professionnelles.
Dans cet atelier, nous marcherons ensemble dans les rues de Paris, en explorant les caractéristiques de nos appareils avec des astuces professionnelles.
Nous pratiquerons des techniques de composition, de cadrage, d’éclairage et de mise au point sélective. Nous ferons également des expériences de photographie panoramique. Enfin, nous présenterons quelques accessoires pouvant être utilisés comme aides, ainsi que des astuces pour les applications de retouche photo.
Viens photographier avec moi, inspire-toi et laisse aller ton imagination !  » – Lucia

Lucia Adverse sera également présente le 9 novembre à 15h à la Galerie Dauphine pour présenter et dédicacer l’ouvrage Natureza Viva.

INFORMATIONS PRATIQUES

sam02novdim01décLa sélection de la RédactionTerra Brasilis, les photographes contemporains brésiliensGalerie Dauphine, Marché Dauphine - Puces de Paris Saint-Ouen, 132-140 Rue des Rosiers, 93400 Saint-OuenvType d'événement:Exposition,Photographie