Temps de lecture : 2 minutes et 12 secondes

A l’issue de 4 jours de lectures de portfolios des FotoFest Meeting Place Paris 2019, qui se sont déroulés à l’agence VU, où se sont rencontrés 111 photographes et 31 reviewers prestigieux venus des 5 continents, FotoFest, VU’ et le Fonds Régnier pour la Création ont organisé une soirée pour remettre le Prix Régnier 2019 à la photographe France Dubois et à deux coups de cœur.

le Fonds Régnier pour la Création a decerné le Prix 2019 à la photographe belge France Dubois qui reçoit une invitation pour participer à une session des Meeting Place 2020 à Houston (Texas) dans le cadre de la Biennale FotoFest 2020, un billet d’avion aller-retour pour Houston, les frais d‘hébergement pour
une semaine, ainsi qu’une aide financière pour la réalisation d’un portfolio. Les deux photographes coups de cœur sont deux français : Jeanne Taris et Charles Xelot.
Le jury, constitué des partenaires de cette édition, Laurence Régnier et Amandine Bouygues (Fonds Régnier pour la Création), Xavier Soule (VU’), et Steven Evans (FotoFest), a délibéré autour d’une liste de nominés établie par les experts.

France Dubois explore sans relâche les territoires de l’intime. Entre rêve et réalité, visible et invisible, la frontière est infime, presque transparente, comme un fil tendu entre deux univers. Un rien peut faire basculer les individus sur l’autre rive, dans d’autres mondes.
En mettant en images les fluctuations de nos vies, la photographe explore notre capacité à transcender nos fêlures intimes pour en sortir grandis, comme un éternel recommencement. La disparition y est plus douce entourée de lumière, la maladie devient œuvre d’art, la mélancolie se transforme en pure énergie, moteur de la créativité.
La force de France Dubois réside dans le choix d’une photographie épurée, à l’esthétisme affirmé. En tissant une histoire universelle à partir de son regard personnel, presque impudique, ses photographies reflètent nos vies intimes, avec justesse et poésie.

Depuis l’âge de 17 ans, Jeanne Taris capture des moments bruts, des situations emplies d’émotions, des hommes et des femmes atypiques.
En 2015, elle s’inscrit à un workshop Leica. Commence alors une deuxième vie, celle d’une photojournaliste qui aime l’immersion, les semaines, les mois passés sur un sujet.
De la Côte d’Ivoire au quartier gitan de Perpignan, chaque image raconte une histoire, un instant figé d’une fresque plus large.
Un travail qui se distingue au fil des années. Ses photos ont été exposées à de nombreuses reprises et publiées dans Sud-Ouest, Polka#39, 6 MOIS#16, Vice, Le Washington Post, LFI Magazine#7.
En juillet 2018, elle remporte le Leica Galleries International Portfolio Award au Festival Voies Off d’Arles. En septembre 2019, elle remporte un prix au Kuala Lumpur International PhotoAwards et son travail est exposé à la Ilham Gallery, Kuala lumpur.

Charles Xelot analyse la notion de limite et de frontière. Il dessine les parallèles et symétries entre des domaines habituellement distincts, et interroge le monde de l’industrie dans son rapport à l’homme.
À la suite d’une formation scientifique, il commence sa pratique photographique en autodidacte. Il devient assistant pour Ahmet Ertug qui l’initie à la prise de vue à la chambre 8×10, à la fabrication de livre et à l’impression. Passionné par la conception de livre d’art, il collabore avec plusieurs fondations: Neva à Genève et Timchenko à Moscou.
Son travail est régulièrement exposé et publié dans des magazines comme The British Journal of Photography, Greenpeace magazine ou le Figaro magazine. Sa pratique, aux marges de la photographie documentaire et contemporaine, et sa curiosité, l’ammènent à explorer les changements sociaux et environnementaux aux confins du monde.
Il est représenté par la galerie Sit down à Paris.

A LIRE
Rencontre avec Nathalie Locatelli de la galerie 127 : « Le modèle est à réinventer au Maghreb, celui calqué sur l’occident ne fonctionne pas ! »

INFORMATIONS PRATIQUES

jeu07nov(nov 7)13 h 00 min2020dim05jan(jan 5)19 h 00 minFragments de tempsBernard DescampsLe Château d’Eau - Pôle photographique de Toulouse, 1, Place Laganne 31300 ToulouseType d'événement:Exposition,Photographie

X
X