Temps de lecture : 1 minute et 23 secondes

Pour sa seconde carte blanche, notre invitée de la semaine, la galeriste australienne Miranda Salt, met en avant une première femme photographe. Il s’agit de l’artiste californienne Jo Ann Callis, qui a inauguré la galerie Miranda en mars 2018.

J’ai présenté la série ‘Early Color’ de Jo Ann Callis lors de l’inauguration de la galerie, en mars 2018. Je l’avais découverte quelques années plus tôt grâce à la galerie historique de l’artiste, la Rosegallery de Santa Monica. Interpellée par l’étrange beauté des images, j’avais gardé la série longtemps en tête jusqu’à ce que je décide d’ouvrir ma propre galerie.
Réalisée en 1976-77 cette série incarne l’esprit que je souhaite pour la galerie – libre, original, élégant et toujours avec un brin d’humour. Mère fraichement divorcée à l’époque, qui suivait les cours du soir pour obtenir son diplôme de Beaux arts, Jo Ann Callis s’est battue comme tellement d’autres femmes, contre les mœurs d’une époque qui la destinait à être mère au foyer. Aussi cette série a été réalisée… à sa domicile, l’artiste mettant en scène des corps de différentes amies (jamais d’autoportrait) avec des matières et des objets trouvées dans sa maison – tissus, scotch, ficelle.
Inspirée par Hans Bellmer, Paul Outerbridge et Robert Heinecken, la palette de Jo Ann est douce, les corps lisses et intemporels, on ne sait pas si c’est un travail des années 30, 70 ou contemporain. Proposant d’étranges irruptions érotiques dans la vie domestique, la série est inclassable : produite au pic du mouvement des droits des femmes, elle n’est pourtant pas militante et nous mène vers un autre narratif féminin sur la curiosité, le désir mais aussi la frustration et l’ironie.
Une série que l’artiste à rangé au placard pendant presque 40 ans avant de l’exposer à sa galerie de Los Angeles en 2014, puis chez moi en 2018. Tirés par le tireur de William Eggleston, les tirages (contemporains) sont d’une qualité exceptionnelle, au rendez-vous précis avec la photographie couleur américaine des années 70.

Jo Ann Callis est née en 1940, USA et est représentée en Europe par la galerie Miranda.

https://www.galeriemiranda.com/
http://joanncallis.com/

A LIRE
Ouverture de la galerie Miranda, saison féminine avec Jo Ann Callis

EN CE MOMENT À LA GALERIE

jeu09jan(jan 9)12 h 00 minjeu20fev(fev 20)19 h 00 minTerri Weifenbach : Photos/booksGalerie Miranda, 21 rue du Château d’Eau 75010 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

X
X