L'Ephéméride

Ça s’est passé un 14 mai : Mort du photographe Hippolyte Bayard

Temps de lecture estimé : < 1min

Le 14 mai 1887, le photographe Hippolyte Bayard meurt à l’âge de 86 ans. Il est parvenu à mettre au point un procédé lui permettant d’obtenir un positif direct sur papier. Il n’eut cependant pas les mêmes encouragements que Daguerre de la part de l’Académie des Beaux-Art. Bayard décide donc de se “suicider”, il met en scène sa noyade grâce à une épreuve photographique : “l’Autoportrait en noyé”. C’est ainsi qu’en 1840 naquit la photographie de fiction.

« … ce qui excite le plus vif enthousiasme, ce sont les dessins photogéniques que l’auteur, M. Bayard, intitule modestement essais, et qu’il obtient sur papier à l’aide de la chambre noire par un procédé nouveau autre que celui de M. Daguerre. Nous ne sommes point compétens pour juger le mérite intrinsèque du procédé de M. Bayard et pour le comparer au procédé de M. Daguerre. Mais le résultat obtenu par M. Bayard est d’une finesse exquise, d’une harmonie, d’une douceur de lumière que la peinture n’atteindra jamais sans doute. »
Inscription au dos de la photographie envoyée à l’Académie.

La Rédaction
9 Lives magazine vous accompagne au quotidien dans le monde de la photographie et de l'Image.

    You may also like

    En voir plus dans L'Ephéméride