L'Invité.e

Carte blanche à Christine Lefebvre : Une belle rencontre, Corinne Mercadier, photographe

Temps de lecture estimé : 3mins

Pour sa deuxième carte blanche, notre invitée de la semaine, Christine Lefebvre nous parle de la découverte de l’univers de la photographe Corinne Mercadier (que nous avons reçu comme invitée il y a pile un an), à travers l’ouvrage « Dreaming journal » publié en 1999 aux éditions Filigranes. Une rencontre visuelle, puis humaine. Comme une évidence et dix-huit ans plus tard, c’est lorsque Christine Lefebvre édite son tout premier livre aux éditions Filigranes, que Corinne Mercadier accepte d’écrire sa préface. L’occasion de rendre hommage à la photographe et à Patrick Le Bescont, éditeur.

Ma première rencontre avec Corinne Mercadier est un livre: “Dreaming journal” aux Editions Filigranes.
En voici quelques lignes :

-“ Pour démêler les difficultés ordinaires, j’ouvre au hasard mon livre sur les galaxies. On trouve des phrases pour la vie de tous les jours. Par exemple “confondre la taille et l’importance” “donner la parole aux étoiles silencieuses”
“regarder dans l’espace, c’est aussi regarder dans le temps”

-“Décantation:
Jeter les photographies jolies, les agréables,
Restent aujourd’hui seulement celles que les mots ont laches
Ou celles qui creusent un fossé
celles qui tirent sur un fil.

-…Au dessus des rideaux de pluie
Deux graffiti célestes fondent
Le bruit des moteurs a disparu depuis longtemps
N’oubliez pas de danser sur le fil

La poésie de son écriture, ses réflexions sur la photographie, sur sa vie de femme, m’interpellent…..Ses Glasstypes, je rêve de les voir en vrai.
Puis viennent se bousculer, au gré des séries, les autres photographies qui me touchent: Le Pola 148, Devant l’escalier de verre, Angels, La chevelure de Bérénice, Orchestre, Fortuna…

Les années passent… C’est évidemment Corinne Mercadier que je souhaite solliciter pour écrire le texte de mon premier livre.
Une vraie rencontre, en live, est organisée. Nous échangeons au sujet de mon regard sur les forces de la nature, sur le mythe d’Eurydice, arrivant comme un contrepoint à la vision traditionnelle. (On ne parle jamais d’Eurydice lorsqu’elle redescend seule aux Enfers)…
Les idées échangées nourrissent ma série, enrichissent ma réflexion.
Corinne accepte, et interprètera superbement mes propos.

Une autre belle rencontre, Patrick Le Bescont, éditeur.

Ses conseils avertis, ses recherches pour rendre à l’impression les subtilités de mes tirages argentiques ont participé au succès du livre.

Le livre L’Entre temps: En bref
Une réflexion sur le temps et ses altérations, sur la beauté imparfaite (Au Japon on parle de “Wabi- Sabi”).
Une déclinaison de dos et de paysages millénaires attestant de la rencontre et de la continuité entre le temps géologique et le temps biologique gravant les stigmates en chacun de nous.
https://www.filigranes.com/

La Rédaction
9 Lives magazine vous accompagne au quotidien dans le monde de la photographie et de l'Image.

    You may also like

    En voir plus dans L'Invité.e