L'Invité.e

Christian Gattinoni, directeur artistique et rédacteur en chef, est notre invité

Temps de lecture estimé : 3mins

Cette semaine, nous accueillons Christian Gattinoni, à l’occasion de l’inauguration de la cinquième édition du festival Fictions Documentaires, qui se déroule jusqu’au 12 décembre à Carcassonne. Directeur artistique de cette manifestation consacrée à la photographie sociale, Christian Gattinoni est également co-fondateur et rédacteur en chef de la revue LaCritique.org. Jusqu’à vendredi, il partagera avec nous ses cartes blanches éditoriales, mais aujourd’hui, place à son portrait chinois.

Enseignant à l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles 1989-2016.
Membre de l’Association Internationale des Critiques d’Art depuis 1982.
Rédacteur en chef et cofondateur de la revue en ligne lacritique.org depuis 2006.
Directeur artistique du Festival Fictions Documentaires Carcassonne depuis 2016.
Photographe christiangattinoni.fr
Il développe une intense activité de critique et de curateur autour des pratiques actuelles de l’image dans leur rapport aux sciences humaines et à la danse contemporaine à travers l’image performative.

Dernières Parutions
– Nécessaires resets de mémoire Edition Area 2021
– Les fictions documentaires en photographie avec Yannick Vigouroux
Nouvelles Editions Scala 2021
– Danse et art contemporain avec Rosita Boisseau Nouvelles Editions Scala réédition 2021

http://www.christiangattinoni.fr/
http://www.lacritique.org/

Le portrait chinois de Christian Gattinoni

Si j’étais une œuvre d’art : « Le Baiser » de Rodin.
Si j’étais un musée : Musée National de la Résistance et des Droits humains Esch sur Alzette, Luxembourg, l’ensemble de mes oeuvres sur la mémoire de la déportation vient d’y être mis en dépôt.
Si j’étais un artiste : Dieter Appelt.
Si j’étais un livre : « Les derniers poèmes d’amour » de Paul Eluard.
Si j’étais un film : « La vie est belle » de Roberto Benigni.
Si j’étais un morceau de musique : Suite n° 2 pour violoncelle de Bach par Rostropovich.
Si j’étais un photo accrochée sur un mur : Une « autoanatomie » de Paolo Gioli.
Si j’étais une citation : “Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront.” René Char.
Si j’étais un sentiment : l’amour.
Si j’étais un objet : un stylo à encre.
Si j’étais une expo : « Voyage(s) en utopie » de Jean Luc Godard Centre Pompidou 2006.
Si j’étais un lieu d’inspiration : une chapelle romane.
Si j’étais un breuvage : du limoncello.
Si j’étais un héros: Gandhi.
Si j’étais un vêtement : un perfecto.

CARTES BLANCHES DE NOTRE INVITÉ

Carte blanche à Christian Gattinoni : Fictions documentaires, du festival au livre (mardi 30 novembre 2021)
Carte blanche à Christian Gattinoni : Nécessaires resets de mémoire du livre au Musée National de la résistance (mercredi 1er décembre 2021)
Carte blanche à Christian Gattinoni : Du livre Nos Devenirs aux Etats généraux de la photographie (jeudi 2 décembre 2021)
Carte blanche à Christian Gattinoni : Les artistes contre les populismes, complotismes, négationnismes (vendredi 3 décembre 2021)

INFORMATIONS PRATIQUES

ven12nov10 h 00 mindim12déc18 h 00 minFictions Documentaires 5ème édition du Festival de la photographie sociale CarcassonneApprivoiser le tigreGRAPh-CMi, Maison des Associations Place des Anciens Combattants d'Algérie 11000 CARCASSONNEType d'événement:Festival,Photographie

La Rédaction
9 Lives magazine vous accompagne au quotidien dans le monde de la photographie et de l'Image.

    You may also like

    En voir plus dans L'Invité.e