EvénementsPhoto

PhotoMed 2017 : La Photographie et la Méditerranée

Temps de lecture estimé : 4mins

Nous nous sommes rendus à Sanary-sur-Mer la semaine dernière à l’occasion de l’inauguration de la septième édition du festival de PhotoMed. Créée en 2010 sous l’impulsion de Philippe Heullant et Philippe Sérénon, ses fondateurs et organisateurs, cette manifestation a pour but de mettre en avant le territoire méditerranéen à travers le prisme de la photographie.

2017 est une édition particulière, puisque pour la première fois les tentacules de la manifestation s’étendent jusqu’à Toulon, et également Marseille. C’est d’ailleurs dans la cité phocéenne que nous sommes arrivés dans un premier temps pour participer à l’inauguration du festival. Sept expositions étaient rassemblées au sein d’un seul et même lieu : la Villa Méditerranée. D’une architecture étonnante et surprenante, l’agrafeuse comme l’aime à l’appeler les marseillais, est un bâtiment en porte à faux dont la partie supérieure est – pour le temps du festival – la galerie accueillant les expositions sélectionnées par Guillaume de Sarde, commissaire d’exposition. Le premier travail que nous découvrons est celui de Mickael Soyez qui nous attire par quelques clichés intéressants, et qui n’est pas sans rappeler un Anders Petersen ou encore un JH Engström. Ensuite ça se complique un peu; les sujets trop peu différenciés les uns des autres, de par le choix des travaux et la scénographie, nous accusons une lecture trop linéaire qui entremêle les images et confond notre regard.
Autre frustration, celles de plusieurs expositions qui ne seront inaugurées qu’en juillet prochain avec notamment le travail d’Antoine d’Agata au FRAC PACA ou encore Bernard Faucon au MUCEM…

La déception sera vite oubliée à notre arrivée au cœur historique du festival de Sanary-sur-Mer. La première exposition que nous visitons le deuxième jour est celle de Sophie Zénon. Il faut se rendre sur l’île de Bendor, accessible uniquement par bateau, mais la “Sicile – Au-dessous du volcan” mérite le déplacement.
Ensuite au cœur de la petite ville balnéaire de Sanary-sur-Mer, nous découvrons les travaux de Flore et Hélène David à la Maison Flotte. Lorsque l’une nous emporte dans son imaginaire oriental, la seconde nous embarque dans les calanques de Marseille, questionnant les interactions entre l’humain et le non-humain.
Suivront trois autres expositions, des cyanotypes de L’Odyssée de Michael Duperrin, au reportage sur les femmes de l’archipel du Dodécanèse d’Hans Silvester présenté en extérieur, pour finir sur l’hommage rendu à Gérard Rondeau, disparu en septembre dernier, au travers d’une sélection de tirages issus de la collection de la Maison Européenne de la Photographie.

Arrive le troisième et dernier jour; direction Toulon pour découvrir l’exposition de Bernard Plossu à l’Hôtel des Arts. L’exposition est grande, plus de 180 photographies disséminées dans plusieurs salles de cet hôtel particulier. On y découvre la métaphysique méditerranéenne de Plossu, sautant d’images en images, sans thématique, ni ordre chronologique, ni même repère géographique, aucun cartel ne vient gâcher l’accrochage qui est agrémenté de citations d’auteurs italiens.
Le temps de traverser la Place de la Liberté pour être accueilli par le Théâtre éponyme, afin de rencontrer Zineb Sedira, au travers de deux séries photographiques et d’une installation vidéo, qui interrogent la filiation matrilinéaire entre sa mère, elle-même et sa fille.

Cette semaine, nous avons décidé de nous arrêter sur le travail d’une sélection de photographes exposés à PhotoMed. Chaque jour, de mardi à vendredi, nous vous donnons donc rendez-vous pour explorer ces expositions méditerranéennes.

INFORMATIONS PRATIQUES
PhotoMed 2017
Du 17 mai au 14 août 2017
• Sanary-sur-Seine : Flore, Hélène David, Michael Duperrin, Hans Silvester et Gérard Rondeau [Du 18 mai au 11 juin 2017]
• Île de Bendor : Sophie Zénon [Du 18 mai au 11 juin 2017]
• Toulon : Bernard Plossu et Zineb Sedira [Du 18 mai au 11 juin 2017]
• Villa Méditerranée : Franck Déglise, Sirine Fattouh, Maude Grübel, Alain Gualina, Hervé Guibert, Sebla Selin Ok et Mickael Soyez [Du 17 mai au 13 août 2017]
• FRAC PACA : Antoine d’Agata [Du 1er juillet au 13 août 2017]
• Friche La Belle de Mai -Marseille : Giasco Bertoli, Hicham Gardaf, Yves JeanMougin, Joe Kesrouani et Anne-Françoise Pelissier [Du 1er juillet au 13 août 2017]
• MUCEM : Bernard Faucon [25 mai 2017]
http://festivalphotomed.com/

Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres médias.

You may also like

En voir plus dans Evénements