Temps de lecture : 1 minute et 30 secondes

Pour cette 11ème année, le festival imageSingulières a confié la résidence à Vanessa Winship, photographe britannique. De novembre à janvier, elle a exploré le territoire de la ville de Sète, jusqu’au pourtour de l’étang de Thau. Le fruit de son travail sera présenté à la Chapelle du Quartier-Haut du 29 mai au 16 juin prochain. Il fera également l’objet du douzième ouvrage de la collection « imageSingulières ».

Des paysages, des gens, un noir et blanc sensible, sans effet, vibrant de gris subtils, le sentiment que les espaces sont habités, qu’ils renferment des souvenirs, des traces, que l’homme, sans que cela soit évident, les a modelés et habités, c’est ce que l’on ressent dans l’approche si particulière de Vanessa Winship. Comme à son habitude, elle ne décrit pas, elle ne témoigne de rien d’autre que de ce qu’elle éprouve, elle ne cherche à rien démontrer mais veut nous faire partager les émotions qui l’assaillent lorsqu’elle se laisse aller à la mesure de l’espace qu’elle traverse. Rien d’excessif, beaucoup de retenue, peut-être même un peu de tristesse, ou pour le moins de mélancolie, dans cette balade découverte qui trouve toujours la distance juste aux choses, aux signes aux personnes croisées et apprivoisées avec douceur. Un regard attentif, généreux, servi par des cadrages précis et jamais forcés, qui respirent comme portés par le vent qui a accompagné la photographe vers la souplesse des herbes, les textures des murs, des plages, de la végétation ou des vaguelettes qui piègent la lumière grise. A la recherche, en fait, de ce qui, discrètement, garde trace d’un temps où l’on vivait ici de la pêche, du vin, du sel.
Celle qui fut – et reste – la seule femme à avoir reçu la bourse de la Fondation Henri Cartier-Bresson a trouvé naturellement son rythme dans les décors marins de la ville et de ses alentours. C’est en effet la première fois que la résidence s’ouvre aux contours de l’étang de Thau et de la lagune. Le résultat de la carte blanche fait comme chaque année l’objet d’un livre, le douzième de la collection « imageSingulières » publié par Le Bec en l’air.
(Texte de Christian Caujolle)

Le festival se déroulera à partir du 29 mai prochain. L’exposition sera ensuite présentée à la Maison de l’Image Documentaire à Sète du 27 juin au 28 juillet 2019, puis au jardin antique méditerranéen à Balaruc-les-Bains, du 21 septembre au 30 novembre 2019.

https://www.imagesingulieres.com/
http://www.vanessawinship.com/

INFORMATIONS PRATIQUES

mer29mai(mai 29)10 h 00 mindim16jui(jui 16)19 h 00 minimageSingulières : 11ème rendez-vous de la photographie documentaireMaison de l’image Documentaire - Cétàvoir, 17 rue Lacan 34200 SèteType d'événement:Festival,Photographie

jeu27jui(jui 27)15 h 00 mindim28jul(jul 28)18 h 00 minVanessa WinshipMaison de l’image Documentaire - Cétàvoir, 17 rue Lacan 34200 SèteType d'événement:Exposition,Photographie

sam21sep(sep 21)15 h 00 minsam30nov(nov 30)18 h 00 minVanessa WinshipJardin antique méditerranéen, Rue des Pioch, 34540 Balaruc-les-Bains Organisateur: Maison de l’Image Documentaire Type d'événement:Exposition,Photographie

X
X