1774 Views |  1

La galeriste Françoise Paviot est notre invitée

Temps de lecture : 1 minute et 42 secondes

En ces jours de déconfinement progressif, nous reprenons notre programme d’invité·es. Et nous entamons cette nouvelle semaine avec la galeriste et commissaire Françoise Paviot. Cette année, sa galerie, qui fait se cohabiter vintages et œuvres contemporaines, souffle ses 25 bougies. Jusqu’à vendredi, elle partagera ses cartes blanches écrites et pensées autour du métier de photographe.

Titulaire d’un DEA de lettres, enseignante à l’IESA, Françoise Paviot a été rédacteur en chef de la revue Interphotothèque Actualités puis de Coursives, le journal interne du Centre Georges Pompidou. Elle a animé, au sein de la Documentation Française, un comité interministériel de liaison et d’information qui a mis en place la politique de gestion des fonds photographiques en France. Elle a signé, entre autre, Analyse de l’Image fixe et Adresses utiles pour la photographie  ainsi que de nombreuses notes critiques et articles de presse. Elle est l’auteur, notamment, de Paris en fête, Le Paris des photographes, Emeric Feher : à la vie à l’image, Perspectives en géométrie. Elle a assuré de nombreux commissariats dont l’Hommage à René-Jacques au Musée de la Marine, Dieter Appelt : Cinéma Prisma à la maison rouge, la direction artistique des Transphotographiques de Lille, Emeric Feher A la vie à l’image au Château d’Angers , Géométrie dans l’espace à Topographie de l’art et tout récemment We were five au Musée Réattu. Elle a organisé de nombreux colloques et ateliers dans le cadre des Gens d’Images ou de la galerie éponyme qu’elle anime.

https://paviotfoto.com/

Portrait chinois de Françoise Paviot

Si j’étais une œuvre d’art : l’Oiseau dans l’espace – Brancusi
Si j’étais un musée : le Louvre
Si j’étais un artiste : Léonard de Vinci
Si j’étais un livre : le dictionnaire
Si j’étais un film : L’inhumaine de Marcel L’Herbier
Si j’étais un morceau de musique : tout Bach
Si j’étais une photo accrochée sur un mur : 24 de la Vie à la Mort, Dieter Appelt
Si j’étais une citation : « Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément ». Boileau
Si j’étais un sentiment : la bonté
Si j’étais un objet :  mon transistor
Si j’étais une expo : Portraits de la pensée – Alain Tapié commissaire
Si j’étais un lieu d’inspiration : la forêt
Si j’étais un breuvage : un porto vintage
Si j’étais un héros: Arsène Lupin
Si j’étais un vêtement : la blouse de chimie de mes enfants

Retrouvez les cartes blanches de notre invitée

Coup de cœur de Françoise Paviot : Cendrine Genin (le mardi 12 mai 2020)
Carte blanche à Françoise Paviot : Gilles Gerbaud : De l’aire au Cabanon vertical (le mercredi 13 mai 2020)
Carte blanche à Françoise Paviot : Qu’est-ce qu’un vintage ? (le jeudi 14 mai 2020)
> Carte blanche à Françoise Paviot : Interphotothèque , une initiative exemplaire (le vendredi 15 mai 2020)

INFORMATIONS PRATIQUES
Galerie Francoise Paviot
57 Rue Sainte-Anne
75002 Paris
Sur rendez-vous uniquement