L'EditionPhoto

M’Aime pas Peur, un livre d’Elisabeth Schneider

Temps de lecture estimé : 2mins

Elisabeth Schneider met l’humain au cœur de son travail. Bien souvent ce sont des femmes qui se retrouvent face à son objectif. “M’aime pas Peur” ne déroge pas à la règle, nous y faisons la connaissance de Brigitte, une femme de courage luttant seule contre la sclérose en plaque.

Elisabeth et Brigitte se rencontrent en 2005 à Paris. C’est Brigitte qui demandera à se faire portraitiser. S’en suivra une série de clichés réalisés au domicile de Brigitte, puis dans les hôpitaux, à Paris, en Province… La photographe suit le quotidien de cette femme qui se bat pour garder son autonomie malgré la maladie. Au commencement sous le titre “Acceptation”, le sujet évolue sous une autre forme avec la réalisation en 2008 d’une POM intitulée “M’aime Pas Peur”; les images et du son y sont couplés pour ainsi donner la parole à Brigitte.

Je me suis engagée vis-à-vis d’elle et de notre exceptionnelle rencontre, à regarder puis à fixer ces instants précieux de vie. Etre l’alchimiste et la passeuse.” E.S.

Douze ans après la rencontre des deux femmes, “M’Aime pas Peur” s’immortalise dans un ouvrage édité par CDP. La photographe matérialise ainsi la volonté de Brigitte de transmettre le message au plus grand nombre, de ne plus avoir peur.

LIVRE
M’Aime pas Peur
Elisabeth Schneider
Ce livre est édité avec le soutien de la Fondation pour l’Aide à la Recherche contre la Sclérose En Plaques (Fondation ARSEP), de Addactis Group et de l’association Photos Actions Reportages Responsables et Solidaires (PARRS).
Une partie du produit de la vente sera reversée à la Fondation ARSEP.
CDP Editions
210 x 210 mn – 76 pages
ISBN 978-2351301067
25 euros
Ouvrage disponible sur le site de la Fondation ARSEP – www.arsep.org, sur fnac.com et amazon.fr
http://www.elisabethschneider-photographie.com

Pour suivre l’actualité autour du livre, notamment les dédicaces
https://www.facebook.com/Maime-pas-peur-1733631793618003/

Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres médias.

You may also like

En voir plus dans L'Edition