Temps de lecture estimé : 3mins

Pour leur troisième carte blanche, nos invité·es de la semaine, les membres de l’agence MYOP, ont souhaité partager leur projet éditorial “What’s Up”, lancé en 2020. Alors que le prochain numéro se prépare, MYOP revient sur la genèse du projet avec les mots d’Olivier Laban-Mattei. Tous les photographes de l’agence vous donnent rendez-vous en novembre pour découvrir cette troisième édition !

Moins de place dans les médias traditionnels, mais toujours l’envie de publier nos images et de raconter des histoires. En 2020, MYOP se lance dans la création d’une édition en ligne intitulée « What’s Up » et qui donne la parole aux photographes de l’agence. Retrouvez ci-dessous l’édito du premier numéro ainsi qu’un lien pour lire les deux premières moutures, avant de découvrir le numéro 03 courant novembre !

______

« L’année 2020 restera probablement dans nos mémoires comme une parenthèse amère, un instant de fragilité, une pause de solitude et de repli, une période de doute et de remise en question. Le lien social réduit à peau de chagrin, notre être entier s’est recroquevillé sur sa principale condition biologique, rattrapé par toute sa vulnérabilité originelle. Nous étions seuls face à nous-mêmes, nous vivions au jour présent, au gré des annonces et des spéculations, des injonctions et des interdits.

Chez MYOP, dès le premier jour du premier confinement, nous nous sommes efforcés de maintenir ce lien si précieux qui nous unit à vous depuis quinze ans déjà, travaillant sans relâche pour garder ouverte une petite lucarne sur ce monde tourmenté. Le témoignage photographique a revêtu d’autant plus d’importance en 2020 que nombreux étaient ceux qui ne pouvaient plus voir par eux-mêmes, enfermés entre quatre murs et contraints à de timides échappées quotidiennes. En cette période troublée, ce témoignage constitue plus que jamais un rempart aux trop nombreuses fausses informations qui fleurissent çà et là, jusque dans les plus hautes sphères de l’État.

« What’s Up » est né d’une folle envie de partager encore davantage avec vous, malgré la pandémie. Partager nos regards, nos émotions et nos réflexions sur les événements que nous traversons, sur les destins que nous côtoyons. En laissant la parole aux photographes de l’agence, au fil de leurs anecdotes, de leurs récits intimistes, des « petites » histoires dans l’histoire, nous espérons vous emmener un peu plus loin, derrière les images, dans des univers habituellement effleurés au détour d’une conversation de comptoir ou d’une conférence très confidentielle.

Nous faisons société, nous avons besoin les uns des autres. Nous trouverons ainsi toujours les moyens de nous rencontrer. »

– Olivier Laban-Mattei

What’s Up 01 : online.flippingbook.com/view/988466
What’s Up 02 : online.flippingbook.com/view/352782798

Photo de couverture : La rivière Tekeze, côté soudanais. Ces mamans laissent derrière elles l’Éthiopie en guerre (qu’on peut apercevoir en arrière-plan). La plupart des réfugiés du Tigré empruntent ce passage surveillé par l’armée pour entrer au Soudan, vers le camps d’Hamdayet © Olivier Jobard / MYOP

La Rédaction
9 Lives magazine vous accompagne au quotidien dans le monde de la photographie et de l'Image.

    You may also like

    En voir plus dans L'Invité.e