NewsPhoto

Guillaume Hebert, primé au Festival Circulation(s) avec Updated Landscape

Temps de lecture estimé : 3mins

Les portes de la huitième édition du festival Circulation(s) se sont closes au début du mois, deux mois durant les visiteurs ont pu découvrir les travaux de la jeune photographie européenne. Pour la troisième année consécutive, la manifestation organise le Prix du Public, il récompense le coup de cœur des visiteurs parmi les photographes exposés. Cette année, c’est le photographe français Guillaume Hebert qui remporte le prix avec sa série “Updated Landscape.

Dans le classement, nous retrouvons Judith Helmer et Arthur Crestani en 2ème position ex aequo, Billie Thomassin et Emmanuel Tussore en 3ème et 4ème position.

Updated Landscape

Les tableaux photographiques intitulés Updated Landscape de Guillaume Hebert, proposent une lecture dichotomique de paysage formant des images d’un genre hybride où se mêlent la vision des peintres d’antan et celle d’un photographe contemporain.
Au premier regard, nous hésitons. L’oeil oscille inévitablement entre le premier et l’arrière plan, la photographie et la peinture, avant de se poser sur l’ensemble, et d’y contempler la fusion des deux mediums créant un plausible trompe-l’œil. L’ enchevêtrement des deux visuels est réalisé pixel par pixel, sans laisser le moindre interstice. La continuité de la peinture à la photographie est parfaitement maîtrisée pour aboutir sur ce que Guillaume Hebert nome tableau photographique.

Pour l’artiste qu’il est, la photographie n’est que le prolongement de la peinture, et avec Updated Landscape, il nous en fait la démonstration.
Entre parenthèses, à contempler ses créations, nous pouvons deviner une certaine nostalgie de la peinture ancienne. Guillaume Hebert qui avait peint dans sa jeunesse déclare avec une pointe d’ironie qu’il est probablement un peintre raté, et que c’est pour cette raison qu’il s’est tourné vers la photographie.

Dans ses photographies, Guillaume Hebert insère donc des reproductions de peintures de maîtres, et invite indirectement tout regardeur à revisiter la peinture classique. L’amateur éclairé reconnaîtra les oeuvres de Jan Both; Hubert Robert; Philips Koninck; Jean-Honoré Fragonard; Eugène Delacroix; Albert Bierstadt; William Turner pour ne citer que ceux-là. Le simple quidam sera en mesure d’en apprécier leurs beautés partielles et d’y voir une certaine forme d’exotisme, avec toutefois l’option de se reporter au cartel de l’oeuvre mentionnant les références de la peinture utilisée.

Mais le plus important pour Guillaume Hebert est d’interloquer le public. La série soulève des questions esthétiques, sociétales et environnementales à travers la temporalité du paysage que l’homme a façonné au fil des siècles.
Les paysages factices, idylliques ou naturels dans la peinture sont définitivement transformés par l’urbanisation grandissante de nos civilisations, ce qui affecte notre perception. Selon Guillaume Hebert, la série Updated Landscape dépeint poétiquement une tragédie écologique et culturelle.

https://www.festival-circulations.com
http://guillaumehebert.com/Updated-Landscape

Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres comptes.

You may also like

En voir plus dans News