261 Views |  Like

Carte blanche à Yves Bigot : « Le mécénat n’est pas qu’une affaire de défiscalisation ! »

Temps de lecture : 1 minute et 52 secondes

Pour sa première carte blanche, notre invité de la semaine, l’éditeur Yves Bigot, a souhaité nous présenter « Les ailes de Caiüs ». Une association, avec qui il collabore et qui œuvre pour développer les projets culturels par le biais du mécénat. Le secteur de l’édition étant un marché difficile, la participation de partenaires publics et privés est nécessaire à la réalisation des projets de livres.

Ami et allié de l’empereur Auguste, Caïus Cilnius Mæcenas était considéré comme le bienfaiteur des poètes et des artistes. En consacrant sa fortune et son influence à promouvoir les arts, il a participé à élever le niveau culturel de la Rome du 1er siècle avant notre ère. Depuis, nombre de puissants ont adopté cette pratique, à la fois pour l’amour de l’art , mais aussi pour asseoir leur pouvoir commercial et financier.

Le mécénat d’aujourd’hui ne se résume pas aux 2 ou 3 noms illustres – Pinault, Arnault et consorts – mais bien à une foultitude d’anonymes qui trouvent là, non pas seulement une manière simple de payer moins d’impôts, mais bien le vrai frisson du collectionneur. En France, nombre d’artistes émergents ne continuent leur pratique que grâce à la bienveillance de mécènes engagés, constituant ainsi le terreau fertile d’une vitalité culturelle rayonnante.

Le mécène et l’artiste trouvent des médiateurs idéaux dans les associations déclarées d’intérêt public. Aux Éditions de JuiIllet, nous avons la chance de travailler avec Les ailes de Caiüs, association qui fédère depuis dix ans des partenaires publics et privés, en développant des projets culturels pour valoriser et promouvoir la création contemporaine. Il assurent avec bonheur la programmation et l’animation de l’un des plus beaux lieux d’exposition de la région rennaise, situé au sein du siège social de l’entreprise Net Plus, à Cesson-Sévigné.

Leur objectif ? Ouvrir l’art au plus grand nombre, tout simplement. Ou plutôt : rendre l’art contemporain accessible à tous, partout, tout le temps. Ateliers avec des artistes, résidences photographiques, commande d’œuvres, expositions… Les ailes de Caïus, pour sortir des réseaux institutionnels, a su tisser un réseau de partenariat très divers avec des PME, des institutions, ou de grandes entreprises.

Depuis 2010, les Editions de Juillet a créé avec cette association la collection Le chemin des ânes, de petits ouvrages d’entretiens intimes avec des artistes, au cœur de leurs pratiques. Grâce à notre relation étroite – pour ne pas dire amicale – avec Loïc Bodin, directeur artistique, et Silvia Carboni, en charge de l’administration, nous avons travaillé avec Robert Combas, Bernard Dufour ou encore Philippe Mayaux. Cette année, nous avons entamé une collaboration pour deux résidences photographiques en région rennaise, dans un éco-quartier en construction, ViaSilva ; ami.es photographes, le premier appel à projets est en cours, le deuxième sera publié en fin d’année !

Autant de rencontres d’une richesse incroyable qui nous permettent d’ouvrir notre champ éditorial et de nous faire progresser dans nos métiers.

Qu’ils en soient remerciés, en ne leur souhaitant qu’une chose : que leur action, discrète et humble, essaime et continue d’effectuer le travail de fond indispensable à la constitution d’une culture partagée.

https://www.editionsdejuillet.com/collections/art-contemporain
http://ailesdecaius.fr/
http://www.net-plus.fr/mecenat/galerie-art-rennes/