2070 Views |  5

Caroline Bénichou, Responsable de la Galerie VU’, est notre invitée

Temps de lecture : 1 minute et 35 secondes

Cette semaine, nous avons le plaisir d’accueillir Caroline Bénichou, responsable de la célèbre Galerie VU’ qui présente en ce moment l’exposition de Stéphane Duroy et celle de Marina Black. Jusqu’à vendredi, elle partagera avec nous ses coups de coeur et ses expériences, mais faisons connaissance aujourd’hui à travers son portrait chinois !

Après des études d’arts plastiques et sciences de l’art à la Sorbonne, Caroline Bénichou collabore pendant plus de dix ans aux éditions Delpire, elle y travaille avec Robert Delpire à la conception et la coordination de livres et d’expositions.
En 2013, elle rejoint la Galerie VU’ dont elle est aujourd’hui responsable. Elle est par ailleurs autrice de textes pour des ouvrages ou des expositions de photographie et du blog lesyeuxavides.com et accompagne des photographes dans leurs projets.

https://galerievu.com
http://lesyeuxavides.com

Le Portrait chinois de Caroline Bénichou

Si j’étais une œuvre d’art :  Cent ans de solitude, de Gabriel Garcia Marquez
Si j’étais un musée ou une galerie :  le musée Gustave Moreau, le Jeu de Paume, les galeries d’images que j’accumule
Si j’étais un(e) artiste : Joan Fontcuberta
Si j’étais un livre : Mrs Dalloway de Virginia Woolf
Si j’étais un film : Some Like it Hot de Billy Wilder
Si j’étais un morceau de musique : le solo de piano de Nina Simone dans Love or Leave me, Nuages de Django Reinhardt
Si j’étais une photo accrochée sur un mur : La fillette qui saute le mur de Central Park par Mary Ellen Mark
Si j’étais une citation : « On croit que c’est autre chose qui sauve les gens : le devoir, l’honnêteté, être bon, être juste. Non. Ce sont les désirs qui vous sauvent. Ils sont la seule chose vraie. » Alessandro Baricco, Océan-Mer
Si j’étais un sentiment : l’attention
Si j’étais un objet : un livre aimé
Si j’étais une expo : le solo-show de Miyako Ishiuchi sur le stand de la galerie Third Gallery Aya à Paris Photo en 2011, qui mêlait Yokosuka Story, Apartment et Endless Night (pas l’exposition la plus remarquable que j’ai vue, mais la plus bouleversante)
Si j’étais un lieu d’inspiration : une plage en hiver
Si j’étais un breuvage : un café (avec une cigarette)
Si j’étais un héros/héroïne : difficile de choisir… Nina Simone, Louise Bourgeois, Mangeclous, Blaise Cendrars.
Si j’étais un vêtement : le pull qui gratte de celui que j’aime

Suivez les Cartes Blanches de notre invitée

> Carte blanche à Caroline Bénichou : L’exigence du regard (mardi 16 avril 2019)
Carte blanche à Caroline Bénichou : Les belles rencontres (mercredi 17 avril 2019)
Carte blanche à Caroline Bénichou : Martin Bogren (jeudi 18 avril 2019)
Carte blanche à Caroline Bénichou : La photographie comme une énigme (vendredi 19 avril 2019)

ACTUALITÉS

ven29mar(mar 29)12 h 30 minven31mai(mai 31)18 h 30 minStéphane DuroyGalerie VU', 58 rue Saint-Lazare, 75009 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

ven29mar(mar 29)12 h 30 minven31mai(mai 31)18 h 30 minHasard Anticipé & Tes gestes me diront ce dont ta bouche est muetteMarina Black Galerie VU', 58 rue Saint-Lazare, 75009 ParisType d'événement:Exposition,Photographie