70 Views |  Like

Inauguration du Pavillon Français, 58ème Biennale de Venise

Temps de lecture : 1 minute et 14 secondes

Un an après la désignation de l’artiste Laure Prouvost pour représenter la France, Franck Riester, ministre de la Culture, était à Venise ce mercredi 8 mai où il a inauguré le Pavillon français à la 58e Exposition Internationale d’Art – La Biennale di Venezia, aux côtés de Paolo Barratta, Président de la Biennale, et de Pierre Buhler, Président de l’Institut français. L’oeuvre est à découvrir dans les Giardini de la Biennale du 11 mai au 24 novembre 2019.

Lauréate du prestigieux Turner Prize en 2013, Laure Prouvost a conçu le projet Deep See Blue Surrounding You / Vois Ce Bleu Profond Te Fondre en écho au contexte de Venise, ville flottante conçue sur l’eau et par l’eau, et à celui du Pavillon français situé au cœur des Giardini, cet immense jardin où se cotoient de 28 pavillons nationaux parmi les 89 pays représentés cette année.

Laure Prouvost : « J’aime questionner ce que nous présentons et représentons, qui nous sommes et où nous en sommes, aussi bien personnellement qu’à l’échelle de l’humanité. Avoir l’opportunité de représenter la France est pour moi à la fois un immense honneur, et une immense chance de pouvoir poursuivre ma démarche, cette quête vers un ailleurs idéal nous permettant d’apprendre à mieux nous connaitre, en tant qu’hommes, femmes, jeunes, vieux, d’origine française ou étrangère. » Elle précise « J’ai travaillé avec en tête l’idée de la pieuvre, et mon projet pour le Pavillon français propose, de manière métaphorique, une immersion dans le ventre d’un animal tentaculaire un peu inconnu pour trouver qui nous sommes. »

Laure Prouvost est représentée par les galeries Nathalie Obadia (Paris, Bruxelles), Lisson Gallery (Londres, New York) et Carlier Gebauer (Berlin).

Le projet du Pavillon français est mis en œuvre par l’Institut français, établissement public en charge de l’action culturelle extérieure de la France, sous la double tutelle des ministères de l’Europe et des Affaires étrangères et de la Culture.

Avec le soutien du CHANEL Fund for Women in the Arts and Culture.