Temps de lecture : 2 minutes et 32 secondes

Benoît Maire qui a rejoint la galerie Nathalie Obadia nous avait fascinés avec son exposition “Thèbes” au CAPC Bordeaux l’année dernière. A l’occasion de l’inauguration du Frac Nouvelle Aquitaine-MECA il signe comme lauréat du 1% artistique une sculpture monumentale, une demi tête d’Hermès en bronze qui défit la Garonne. Nous le retrouvons à Paris au Frac Ile-de-France, le Plateau, comme commissaire sur une invitation de Xavier Franceschi.

“Foncteur d’oubli” pourquoi ce titre et comment engage t-il les enjeux de votre démarche ?

Un foncteur d’oubli est une opération mathématique qui déplace des objets d’une catégorie vers une autre en oubliant certaines de leurs propriétés. Dans l’exposition si on prend une chaise par exemple et que l’on oublie sa propriété d’assise elle peut se déplacer de la catégories du design à celle de la sculpture.

Commissaire et/ou artiste vous êtes le grand absent de ce parcours, est-ce une nouvelle énigme ?

Dans cette exposition ma présence est dans toutes les relations qui sont créées entre les quelques 90 objets que j’ai choisi de faire cohabiter ensemble. Ces relations sont spatiales, historiques, formelles, sensuelles, intellectuelles et intensives. Beaucoup de ces relations sont en effet énigmatiques. Dans le film de Nicolas Boone, l’un des protagonistes dit :”au final on ne sait pas grand chose, et je trouve tout le monde plutôt serein face à ça.” Je trouve cette phrase amusante et vraie, exposer l’énigme et rendre compte de son affect, en effet, m’intéresse.

A la suite de ces collages spatio temporels et stylistiques, quel regard portez-vous sur la collection du Frac Ile de France ?

C’est une très belle collection, j’ai notamment emprunté 2 chaises et 2 consoles de Diego Giacometti qui ont rejoint la collection du frac ile de France dans les années 80.

Les personnes décisives de votre parcours

Si on considère qu’une personne décisive est celle qui nous permet d’inscrire le parcours que l’on suit, alors les personnes qui ont le plus de poids ontologique à cet endroit sont mes parents.

Vous intervenez à l’occasion de l’ouverture de la Méca, quels autres projets vous animent ?

Cette année j’aimerais travailler plus de temps à l’atelier, et avoir une sorte de routine. J’ai trop voyagé en 2019.

A quand remonte votre 1er choc esthétique ?

Je ne sais pas si c’est le premier, mais je regardais des films de la nouvelle vague un été avec ma soeur le matin pendant les grandes vacances, puis j’allais dehors et le jardin avait une odeur d’herbe coupée. Ce sentiment est maintenant perdu. Un choc esthétique est sans doute toujours perdu ? donc on le recherche.

Né en 1978 à Pessac, Benoît Maire est diplômé de la Villa Arson, Nice et de la Sorbonne, Paris I. Il réalise des expositions, des publications, des projections filmiques et des performances. Il collabore avec d’autres artistes, ainsi qu’avec des philosophes et musiciens. Il a été lauréat du Prix de la Fondation d’entreprise Ricard en 2010 et le CAPC à Bordeaux lui a consacré une importante exposition rétrospective en 2018. Il a participé à la Baltic Triennale Give Up the Ghost en mai 2018.
Benoît Maire est le lauréat du 1% artistique de la MÉCA (Maison de l’économie créative et de la culture en Nouvelle-Aquitaine).

INFOS PRATIQUES :
Foncteur d’oubli
Benoît Maire
Avec : Atelier van Wassenhove, Nina Beier, Karina Bisch, Théophile Blandet, Nicolas Boone, Marcel Broodthaers, Maurizio Cattelan, Etienne Chambaud, Bastien Cosson, Eric Croes, Jean Derval, Nathanaël Dorent, Simon Dybbroe Møller, Diego Giacometti, Eileen Gray, Michel Herreria, Agata Ingarden, Cooper Jacoby, Tarik Kiswanson, Max Lamb, Marie Lund, Robert Mallet-Stevens, Martinez Barat Lafore Architectes, Mélanie Matranga, OrtaMiklos, Julien Monnerie, Cécile Noguès, Christopher Orr, Rikkert Paauw, Gaetano Pesce, Studio Anne Holtrop, Naoki Sutter-Shudo, Oscar Tuazon, Octave Vandeweghe, Raphaël Zarka, expressions naturelles, céramiques d’une collection privée
Jusqu’au 8 décembre 2019
Frac Le Plateau
22 Cours du 7ème art
75019 Paris
https://www.fraciledefrance.com/lieux/plateau/

Programmation spéciale :
• Visite commissaire avec Benoît Maire
Dimanche 13.10.19 à 17h30
• WE FRAC 2019 : 4e week-end des Frac
Samedi 16.11.19 à 16h30
Visite-atelier « en famille » de l’exposition au Plateau
• Dimanche 17.11.19
À partir de 15h Le Frac Île-de-France, du Château au Plateau …
Vitrine du Frac : Sergio Verastegui

A LIRE : 
Rencontre avec Xavier Franceschi, le principe curatorial du hasard, Benoît Maire et Komunuma

X
X