Temps de lecture : 48 secondes

Surgissements de l’obscur, lueurs du trouble et de la mélancolie, puissance de la nuit, le voyage que nous propose Fanny Lambert est sans retour. Commissaire de l’exposition « Quelque chose noir » et responsable de la programmation art contemporain pour la galerie Gradiva elle est revenue sur la genèse de cette exposition et ce qui l’anime dans cette quête subtile qui puise ses racines dans Sade, Bataille et Maupassant. Une « méta-pensée » agissante.

Ecoutez l’interview sonore :

Dans cette exposition collective protéiforme présentée dans le cadre du festival ParisSaintGermain, une vingtaine d’artistes ont été invités à s’immiscer parmi les œuvres de Victor Hugo, Hans Bellmer ou Fred Deux pour ne citer qu’eux.
Critique d’art, commissaire d’exposition, auteure et enseignante à l’Université Paris 8, Fanny Lambert s’était livrée à notre portrait chinois la semaine du 11 mars 2019. Fanny Lambert est également co-fondatrice et rédactrice en chef d’amorces (a-m-o-r-c-e-s.fr), une expérience visuelle interactive en ligne à mi chemin entre revue et exposition.

Artistes exposés : Bellmer Hans, Blanchard Benoit, Bonardet Mathieu, Bregeon Gladys, Broyer Anne-Lise, Charbonnel Charlotte, Chichin Clara, Chochoy Alice, Da Cunha Amaury, Daubanes Nicolas, Denis Raphaël, Deux Fred, Duvocelle Julien Adolphe, Feuillas Sarah, Finel Anne-Charlotte, Geoffray Agnès, Hugo Victor, Lathuilliere Marc, Liebaert Pierre, Llense Jonathan, Lopez Charles, Manon Christophe, Pallet Aurore, Rigaux Bertrand, Rouard Héloïse, Souilhol Doriane, Sommer Marie, Solinas Stéphanie, Touratier Maxime, Yllanes Mario Alejandro.

INFORMATIONS PRATIQUES

mer06nov(nov 6)11 h 00 min2020ven31jan(jan 31)19 h 00 minQuelque chose noirExposition CollectiveGalerie Gradiva, 9 quai Voltaire 75007 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

X
X