Temps de lecture : 3 minutes et 15 secondes

Cette semaine devait être la grande fête du dessin mais à l’heure du confinement généralisé, qu’en est-il ? Carine Tissot a accepté de nous accorder un entretien par téléphone alors qu’elle venait de fermer, le coeur lourd, les portes du Drawing Hôtel. Directrice de salons, elle est à l’origine avec Christine Phal de ce premier Drawing center parisien et de la foire Drawing Now dont les dates ont été repoussées à fin mai. Emotion et solidarité en première ligne pour cette passionnée qui fait face avec panache, éthique et responsabilité.

« L’envie de croire que cette crise va permettre une prise de conscience durable et la mise en place de chaines de solidarité pour les mois à venir dans le secteur de l’art et au-delà »

Quel impact mesurez-vous à ce stade pour Drawing Now et vos évènements associés ?

Le mois de mars devait être une grande fête autour du dessin et si la fête est interrompue on espère qu’elle pourra se tenir fin mai. Dans cette période compliquée on va tous se tenir les coudes et je crois que c’est à ce moment là que l’être humain sait être solidaire, ce qui est notamment le cas dans le monde de l’art. Drawing Now a été reporté du 29 mai au 1er juin et nous ne sommes pas les seuls puisque le Salon du dessin a lui aussi reporté ses dates du 28 au 31 mai et que parallèlement au dessin, Art Paris a lui aussi reporté ses dates du 28 au 31 mai. Nous espérons tous que nos différents évènements seront l’occasion pour les amateurs, collectionneurs et fidèles à nos évènements, de se retrouver sous le signe de l’art et du dessin en particulier.

La stratégie virtuelle, foire on line ou autres outils, vous semble-t-elle une alternative solide ?

Ce sont des alternatives intéressantes même si relativement couteuses. Nous avons déjà demandé à notre niveau à tous nos exposants de nous transmettre de nouvelles images de dessins qui seront exposés pour pouvoir alimenter aujourd’hui et jusqu’à la fin mai, l’ensemble de nos réseaux sociaux et ainsi permettre à tous les amateurs de nous suivre et inciter certains à craquer avant l’heure ! Bien évidemment nous allons réfléchir à ces solutions alternatives et à comment les mettre en place, même si elles ont des coûts alors que nous sommes pour l’instant tous un peu dans l’attente. Nous étudions cela pour à l’avenir les proposer éventuellement dans un package global.

Dans votre 2ème métier au Drawing Hôtel quelles sont le retombées et comment cherchez-vous à y faire face ?

Je n’ai pas d’alternative et j’ai dû me résoudre à fermer mon hôtel ! Aujourd’hui le monde du tourisme est en berne et pour un moment, à l’exception de quelques confrères qui sont ouverts pour pouvoir accueillir les derniers touristes en transit n’ayant pas encore pu quitter le pays, un grand nombre a dû se résoudre à fermer leurs portes. On a du déloger nos derniers clients et fermer pour au moins les 30 prochains jours si ce n’est 45 à minima. Quand vous travaillez dans un secteur qui est ouvert 7/7j et 24/24h et depuis plus 1111 jours d’après mes calculs hier, c’est très étonnant et émouvant de fermer les portes et dire au revoir aux équipes. Et qui plus est dans un établissement tel que le nôtre où les artistes sont si présents.

Restez-vous malgré tout optimiste ?

Tout à fait, nous allons réfléchir tout au long de cette période à imaginer pour le moment de la réouverture des évènements festifs à la fois pour nos clients et pour les amateurs de dessin qui n’ont pas connu le lancement du Drawing Hôtel.
Le gouvernement semble prendre la mesure d’un tel impact dans le secteur du tourisme et de la culture et vouloir accompagner les différentes structures, et nous l’espérons face à cette crise sans précédent, le business va être réduit à néant pendant 2 à 3 mois.

Pensez-vous qu’en matière de conscience écologique cette crise soit une alerte et entraine des changements durables dans nos habitudes ?

J’en suis persuadée et nous en parlions hier justement avec les ORTA qui viennent d’inaugurer une exposition au sein du Drawing Lab et dont le travail s’inscrit directement dans cette conscience écologique que nous devrions avoir depuis longtemps. C’est tout le sujet de leur démarche avec des chercheurs et des témoins du monde entier et nous en sommes venus à cette conclusion d’espérer tout en étant intimement persuadés, que les comportements allaient évoluer. De chaque crise sont nées de nouvelles initiatives et si une certaines partie de la population a déjà pris conscience et mis en place un certain nombre d’alternatives, de solutions autour de l’écologie, je pense qu’à l’issue de cette crise ces solutions seront regardées avec plus d’attention et d’autres verront le jour avec en face un utilisateur, un client plus enclin à acheter moins mais mieux ou payer plus cher un service qui a du sens. C’est tout un système qui va être repensé. J’ai envie de croire que cela permettra d’une part pendant ces semaines qui nous attendent de trouver des chaines de solidarité et également de mettre en place ces nouveaux comportements durablement.

INFORMATIONS PRATIQUES
• Drawing Hôtel
La galerie photo des œuvres exposées et chambres d’artistes
https://www.drawinghotel.com
• Drawing Now Art Fair, le salon du dessin contemporain : 14ème édition
Nouvelles dates : du 29 mai au 1er juin 2020
Le Carreau du Temple
2 Rue Perrée
75003 Paris
https://www.drawingnowartfair.com/

X
X