L'Invité.e

La galeriste Nathalie Locatelli, est notre invitée de la semaine

Temps de lecture estimé : 4mins

Juste après avoir reçu la photographe Carolle Benitah, cette semaine nous accueillons Nathalie Locatelli, directrice de la galerie 127. Un espace basé à Marrakech depuis 2006, et depuis peu un nouveau lieu situé à Montreuil. Alors qu’elle vient d’inaugurer une exposition consacrée à Tina Merandon avec la série “1, 2, 3 soleil”, Nathalie Locatelli partagera avec nous ses coups de cœur tout au long de la semaine…

Après une longue carrière au sein de la marque Cartier, durant laquelle Nathalie Locatelli organise les grands événements internationaux dont les premières expositions muséales de son fond ancien « l’Art de Cartier» et des salons internationaux comme le Salon International de la Haute Horlogerie de Genève. Elle participe, entre autre, à la création par le joaillier de la Fondation pour l’Art Contemporain,

En 2003, après avoir développé le nouveau concept architectural des boutiques Cartier, elle décide de donner un virage à sa carrière pour développer un projet personnel autour d’une de ses passions : la photographie. La galerie 127 de Marrakech ouvre ainsi ses portes en 2006 pour se consacrer à la photographie contemporaine du Maghreb.

Première et unique galerie au Maroc – et du Maghreb- exclusivement consacrée à la photographie, elle a organisé depuis plus de 80 expositions de photographes marocains et internationaux, participé à des foires comme Paris Photo (2009 – 2018- 2019), Paris Photo Los Angeles (2014), 1 :54 Londres (2017) et Marrakech (2019) et Akaa,
Elle co-produit des livres de photographies Casablanca de Marco Barbon, Une femme Française en Orient de Flore, Une histoire de la photographie au Maroc de Marie Moignard (à venir) et co-créée les Nuits Photographiques d’Essaouira.

Elle soutient par ailleurs de jeunes artistes dans le développement de leur art, réactive des fonds photographiques anciens et participe à la constitution de collections privées.

Elle ouvre, le 4 juin dernier, à l’issue du confinement, la galerie 127 de Montreuil, première galerie de photographie contemporaine de la ville.

Portrait chinois de Nathalie Locatelli

Si j’étais une œuvre d’art : Le parc par Angelin Preljocaj
Si j’étais un galerie ou un musée : feu … la Maison Rouge
Si j’étais un artiste (tous domaines confondus): Luchino Visconti
Si j’étais un livre : Le dit « roman d’amour » de Pierre Michon qui n’est pas encore sorti !
Si j’étais un film : Mort à Venise
Si j’étais un morceau de musique : De chico buarque mais chantée par Maria Bethania
Si j’étais une photo accrochée sur un mur : Celle de ma mère –découverte- récemment
Si j’étais une citation : « La maison, c’est la maison de famille, c’est pour y mettre les enfants et les hommes, pour les retenir dans un endroit fait pour eux, pour y contenir leur égarement, les distraire de cette humeur d’aventure, de fuite qui est la leur depuis les commencements des âges. Quand on aborde ce sujet le plus difficile c’est d’atteindre le matériau lisse, sans aspérité, qui est la pensée de la femme autour de cette entreprise démente que représente une maison. Celle de la recherche du point de ralliement commun aux enfants et aux hommes. » M.Duras
Si j’étais un sentiment : Le désir
Si j’étais un objet : Un album photo
Si j’étais une expo : Solo show de carolle benitah à Los Angeles
Si j’étais un lieu d’inspiration : Le monastère et jardin des bonnes sœurs (orthodoxe) à Bussy en Othe (Bourgogne)
Si j’étais un breuvage : Une « Tsing Tao »
Si j’étais un héros ou une héroïne : Ma tante Colombe
Si j’étais un vêtement : Une veste de « travailleur » d’Adolf Lafond

Retrouvez les cartes blanches de notre invitée

Carte blanche à Nathalie Locatelli : Avoir 20 ans en 1960, être instituteur et marocain et écrire en images son journal intime … (le mardi 13 octobre 2020)
> Carte blanche à Nathalie Locatelli : My heritage (le mercredi 14 octobre 2020)
> Carte blanche à Nathalie Locatelli : Hommage au photographe Michel Nachef (le jeudi 15 octobre 2020)
> Carte blanche à Nathalie Locatelli : Pari Photo (le vendredi 16 octobre 2020)

INFORMATIONS PRATIQUES :

sam12sep(sep 12)15 h 00 minsam03oct(oct 3)19 h 00 min1, 2, 3 SoleilTina MerandonGalerie 127- Montreuil, 7, rue Arsène Chéreau 93100 MontreuilType d'événement:Exposition,Photographie


https://www.galerie127.com/

GALERIE 127 Montreuil
7, rue Arsène Chéreau
93100 Montreuil

GALERIE 127 Marrakech
127 avenue Mohammed V
40 000 Marrakech – Maroc

A LIRE :
Rencontre avec Nathalie Locatelli de la galerie 127 : « Le modèle est à réinventer au Maghreb, celui calqué sur l’occident ne fonctionne pas ! »
Carte blanche à Carolle Bénitah : Ces rencontres décisives

La Rédaction
9 Lives magazine vous accompagne au quotidien dans le monde de la photographie et de l'Image.

    You may also like

    En voir plus dans L'Invité.e