Temps de lecture : 1 minute et 53 secondes

L’exposition de la Bourse du Talent 2016 est présentée à la Bnf jusqu’au 26 mars prochain avec le soutien de Picto Foundation. Chaque semaine, nous vous donnons rendez-vous pour découvrir les travaux des photographes exposés. Aujourd’hui retrouvez l’interview de Hicham Gardaf, lauréat de la Bourse du Talent Espace, Paysage.

9 lives : Vous êtes le lauréat de la Bourse du Talent sur le thème de l’Espace, Paysage avec la série « Intersections », pouvez-vous nous présenter ce travail ?

Hicham Gardaf : Cette série fait partie d’un long projet intitulé Quelle Architecture pour la Banlieue? que j’ai débuté en 2014 et qui est toujours en cours de réalisation. Ce projet se concentre sur les transformations (sub)-urbaines des grandes villes du Maroc, et plus particulièrement celle de la ville de Tanger. La série Intersections peut être perçue comme une combinaison d’un regard subjectif que je porte sur l’urbain et un regard objectif d’une ville en mutation/transformation.

9 lives : Pourquoi avez-vous souhaité participer à la Bourse du Talent ? Quel type de besoins rencontrent les jeunes photographes aujourd’hui et particulièrement dans le domaine du paysage / architecture

H. G. : Mon désir premier était de gagner une reconnaissance auprès d’une institution comme la BnF, mais aussi de pouvoir montrer et diffuser mon travail.

Dans un monde saturé d’images (et peut-être d’artistes aussi), la plupart des jeunes photographes mènent un combat au quotidien pour obtenir une plus grande visibilité de leur travail. Le nombre d’oeuvres créées chaque jour doit être aujourd’hui plus important que le nombre de ceux qui les contemplent.

M : Les lauréats sont exposés à la Bibliothèque Nationale de France et un ouvrage vient d’être édité aux éditions Delpire; comment vivez-vous cette expérience depuis votre nomination ?

H. G. : Je n’ai pas encore eu l’occasion de feuilleter le livre, mais je pense qu’un ouvrage est toujours une récompense à une oeuvre. Le fait qu’un livre existe, cela participera certainement à une meilleure diffusion des travaux réalisés par les lauréats.

M : La Bourse du Talent a fêté ses 18 ans d’existence, elle a primé 68 lauréats depuis sa création. Parmi ce palmarès y a t-il des photographes ou des sujets qui vous ont particulièrement marqué ?

H. G. : Le travail qui m’a le plus marqué et celui de Vasantha Yogananthan. Je suis son travail depuis quelques années en appréciant son évolution en tant que photographe et plus récemment en tant qu’éditeur.

M : Quels sont vos projets aujourd’hui ?

H. G. : Je continue de développer mon projet initial Quelle Architecture pour la Banlieue? en m’ouvrant sur d’autres médiums, d’autres possibilités qui permettent de créer un dialogue et une interaction entre travail créé et les communautés habitant en banlieue.

http://www.hichamgardaf.com

EXPOSITIONS
• Bourse du Talent – Edition 2016
Du 15 décembre 2016 au 26 mars 2017
BnF – Site François-Mitterrand
Allée Julien Cain
Quai François-Mauriac
75706 Paris Cedex 13
Du mardi au samedi de 9h à 20h
dimanche de 13h à 19h
lundi de 14h à 20h
Fermé les jours fériés
Entrée libre
http://www.bnf.fr
http://www.picto.fr/pictofoundation/

LIVRE
Identités à venir
Bourse du Talent 2016
Editions Delpire
ISBN : 979-10-95821-05-2
22€
http://www.delpire-editeur.fr

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Captcha loading...

X
X