Temps de lecture estimé : 4mins

Portrait d’enfance, Luce Lebart

Cette semaine nous avons le plaisir d’accueillir l’historienne de la photographie et la commissaire d’exposition, Luce Lebart. Malgré une actualité dense, Luce a accepté de participer à notre carte blanche éditoriale, l’occasion de nous présenter ses différentes expositions comme Will Write Soon et Sky Album organisées avec Archive of Modern Conflict à Gwinzegal et au festival de Fotografia Europea à Reggio Emilia en Italie ou encore de Natures vivantes, Images et imaginaires des jardins d’Albert Kahn qui vient d’ouvrir au musée d’Albert Kahn. Et enfin de parler de Mold is beautiful exposé en ce moment à Vérone en Italie.

Luce Lebart est historienne de la photographie, commissaire d’exposition et chercheuse pour la collection Archive of Modern Conflict (AMC).

Elle s’intéresse à l’archive, aux imaginaires scientifiques et techniques et à la matérialité des images. Elle se consacre en particulier à la reconnaissance de collections, de pratiques et de photographes oubliés ou minorés. Son goût pour l’archive l’a amené à côtoyer un large éventail de corpus d’images et de collections privées ou publiques, depuis celles l’institut de police scientifique de Lausanne aux archives de l’Hérault en passant par la Société Française de photographie, le CNRS ou encore Albert Kahn.

Parmi ses dernières expositions figurent Mauvaises herbes ! (CPIF, 2022) ; Prendre le soleil (Hangar Y, 2023) ; Will Write Soon (AMC-Gwinzegal 2024) ainsi Sky Album. 150 years of capturing clouds (AMC- Fotografia Europea) et Natures Vivantes (musée Albert Kahn).

Ses livres oscillent entre livres d’images et ouvrages de références depuis Mold is beautiful (Poursuite, 2015) jusqu’à l’anthologie de texte Les silences d’Atget (Textuel 2016) en passant par Les Grands Photographes du XXe siècle (Larousse, 2017), Gold and Silver (RVB BOOKS, 2018), Une histoire mondiale des femmes photographes (codirigé avec Marie Robert, Textuel, 2020), Le musée Albert Kahn (Galllimard 2022), et plus récemment avec David Thomson, Will Write Soon (Gwinzegal-AMC, 2024) et enfin Natures Vivantes paru aux édition EXB la semaine dernière. En 2022, elle a rejoint la direction artistique du Festival Fotografia Europea en trio avec Tim Clark et Walter Guadagnini.

https://lucelebart.org/

Le portrait chinois de Luce Lebart

Si j’étais une œuvre d’art : une gravure rupestre dissimulée dans un rocher (comme celles du livre de Xavier Barral Mémoires rupestres).
Si j’étais un musée ou une galerie : je serai plutôt une archive, ou un tas de boites à ouvrir.
Si j’étais un·e artiste (tous domaines confondus): une sorte de poète visuel.
Si j’étais un livre : Paterson si j’étais un livre je serai un livre pour enfant, un de ceux qui font adorer les livres, les mots, les images et les histoires, ou bien un de ces livres qui restent dans la boite à gant de la voiture, même quand on change de véhicule : une vieille édition au papier jauni et sans couverture de Light in August de Faulkner.
Si j’étais un film Bandits Orgosolo Un film de Vittorio de Seta.
Si j’étais un morceau de musique : de la musique répétitive en boucle. « Music for a Found Harmonium » de Penguin Cafe Orchestra.
Si j’étais une photo accrochée sur un mur : une photo de famille.
Si j’étais une citation :  « Ralentissons, nous sommes pressés ».
Si j’étais un sentiment : je serais une rêverie.
Si j’étais un objet : je serais végétale et je serais une pomme de pin.
Si j’étais une expo : une expo qui renverse telle la puissante : Alfredo Jaar, La politique des images, Eglise des frères prêcheurs, commissariat François Hébel, Rencontres d’Arles, 2013.
Si j’étais un lieu d’inspiration : La forêt.
Si j’étais un breuvage : un thé à la menthe.
Si j’étais un héros : je serais plutôt une héroïne.
Si j’étais un vêtement : en ce moment même je serais un K-way.

CARTES BLANCHES DE NOTRE INVITÉE

Carte blanche à Luce Lebart : Natures Vivantes – Images et imaginaires des jardins d’Albert Kahn (mardi 14 mai 2024)
Carte blanche à Luce Lebart : Mold is beautiful (mercredi 15 mai 2024)
Carte blanche à Luce Lebart : Sky Album. 150 years of capturing clouds (jeudi 16 mai 2024)
Carte blanche à Luce Lebart : « Will Write Soon » Photographies postales du nouveau monde (vendredi 17 mai 2024)

INFORMATIONS PRATIQUES

ven23fev(fev 23)10 h 00 mindim16jui(jui 16)15 h 30 minWill Write SoonPhotos postales du « nouveau » mondeCentre d'art Gwinzegal, 4 rue Auguste Pavie 22200 Guingamp


mar30avr(avr 30)7 h 00 minmar31déc(déc 31)18 h 00 minNatures vivantes, Images et imaginaires du jardin d’Albert KahnMusée départemental Albert-Kahn, 2, rue du Port, 92100 Boulogne-Billancourt


Festival Fotografia Europea
Du 26 avril au 9 juin 2024
https://www.fotografiaeuropea.it/

La Rédaction
9 Lives magazine vous accompagne au quotidien dans le monde de la photographie et de l'Image.

    You may also like

    En voir plus dans L'Invité·e