Temps de lecture : 1 minute et 1 seconde

L’exposition « The Box » sur les Rolling Stones avec les photographies de Dominique Tarlé laisse place depuis hier aux « Amants magnifiques » à la galerie de l’Instant. Cette dernière présente jusqu’au 7 juin une sélection de portraits de Romy Schneider et Alain Delon datant des années 60. Presque 60 ans après leur rencontre de 1958, la galeriste Julia Gragnon leur rend hommage.

On pense d’abord au couple de jeunes premiers, les fiancés parfaits,  la petite Sissi gaie et innocente et l’ange ténébreux Delon… Puis nous viennent en tête la sensualité de La Piscine et l’animalité crevant l’écran de ces deux acteurs à présent adultes et dans un rapport sans doute plus équitable.

Lorsqu’Alain Delon rencontre Romy sur un tournage en 1958, c’est elle la vedette, lui est un jeune premier en devenir. Leur première rencontre n’est pas des plus romantiques, mais ils apprennent rapidement à mieux se connaître, et leur romance fait vite d’eux un des couples les plus en vue de la fin des années 50, au désespoir de la mère de Romy, qui apprécie peu l’émancipation de sa fille.

Leur amour durera jusqu’en 1963, alors que Romy tourne à Hollywood, Delon rencontre Nathalie qui deviendra sa femme, et quitte Romy. Cinq ans plus tard, il l’impose sur le tournage du film La Piscine de Jacques Deray, qui relancera sa carrière.

D’amants ils sont devenus amis, leur beauté respective explose dans ce film d’une sensualité folle, qui deviendra rapidement mythique. Il me semble que c’est surtout cette image parfaite
de ce couple sublime qui nous reste le plus en mémoire.

– Julia Gragnon

EXPOSITION
Les Amants magnifiques
Romy Schneider et Alain Delon
Du 22 mars au 7 juin 2017
La galerie de l’Instant
46, rue de Poitou
75003 Paris
http://lagaleriedelinstant.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Captcha loading...

X
X