EvénementsPhoto

Arles 2017 : Focus Colombie à Arles

Temps de lecture estimé : 4mins

Parmi les nombreuses et captivantes propositions dans le cadre de “Latina ! L’Amérique latine comme terre de photographie”, penchons nous sur La vache et l’orchidée photographie vernaculaire colombienne à Arles.

Dans le cadre de la Saison de la Colombie en France, le festival d’Arles présente une partie de la collection du magnat des médias, le canadien David Thomson (27ème fortune mondiale) à l’origine du fonds AMC, Archive of Modern Conflict dédié principalement à la photographie vernaculaire. Plutôt que le Cosmos Arles Books c’est à la Croisière, nouvel espace en marge du circuit habituel que l’on retrouve ces pépites. Près de 400 clichés de la folle Colombie ont été sélectionnés par Timothy Prus le directeur artistique du siège londonien, et montrés pour la première fois. Dénichées au marché aux puces, chez des antiquaires ou des connaissances, ces images révèlent une autre vision du pays, loin de la violence et du narco trafic. La “vache et l’orchidée” sont deux emblèmes immédiatement rattachés à la Colombie.

Timothy Prus revendique chercher les histoires banales, ennuyeuses ou oubliées des musées. L’absurde, l’extravagant, le bizarre ou le rocambolesque dictent ses choix expérimentaux. Le fonds compte environ 8 millions d’images démarrant autours les deux guerres mondiales.. Entreposées du sol au plafond d’une charmante maison victorienne du très confidentiel Holland Park, ces archives restent un mystère pour beaucoup de gens. Aujourd’hui partiellement levé !
Dans le cadre de “Latina ! l’Amérique latine comme terre de photographie”avec la Colombie en point d’orgue.
à compléter à : l’Espace Van gogh (Pulsions urbaines), à la Chapelle du Méjan (la Vuelta) et Atelier de la Mécanique (Paz Errazuriz), à l’Ecole de photographie d’Arles (Territorio, jeunes diplômés colombiens), aux Caves du Méjean (Les Indiens Kogis) et Grand Arles Express au Carré d’Art de Nîmes (Faire Face-Beatriz Gonzalez& Alenjandro Restrepo).
INFOS PRATIQUES :

La vache et l’orchidée
Photographie vernaculaire colombienne
du 3 juillet au 24 septembre 2017
La Croisière
13200 Arles
https://www.rencontres-arles.com
The Luton Auguries
Timothy Prus,
éd. RVB Books Rens.
Amcbooks.com

CROISIERE, NOUVEAU LIEU
Un pays s’ouvre dans un nouveau lieu, Croisière. Pour leur soirée d’ouverture, les Rencontres d’Arles offrent un voyage à travers la Colombie, avec en projection les photographies de Karen Paulina Biswell, Leslie Moquin, Luis Molina Pantin, Luca Zanetti, Fernell Franco, Guadalupe Ruiz, Jorge Silva, David Medina, Federico Rios et Colombia Today, une cartographie organisée par Wipplay.com et co-éditée par Carolina Ponce de León : une exploration collective qui raconte le pays, véritable mosaïque de cultures et de natures.
Au programme le 3 Juillet : 20h-02H
à la Croisière.
— 20H
OUVERTURE
Avec Hubert Védrine, Hervé Schiavetti, Sam Stourdzé.
— 20H30
DJ SET

Victor Kiswell

Vynil Bazaar Salsa, cumbia & afrocolombiano.
— 22H
PROJECTIONS

Karen Paulina Biswell, Nama Bu, Hotel Dorantes, Radio Macondo
Leslie Moquin, Hasta Abajo
Luis Molina-Pantin, Narco-Architecture
Luca Zanetti, On The Brink Of Paradise
Fernell Franco, Color Popular
Guadalupe Ruiz, Nada Es Eterno
Jorge Silva, Hippies
David Medina, Diagrams Of A Weird Science (7Th Ave., Bogota)

Federico Rios, Pacific ocean surfers
— 23H
CONCERT
Raspafly Cumbia
Colombiens, Chiliens et Péruviens vous emmènent en voyage à travers la musique populaire d’Amérique Latine : la cumbia !
— MINUIT
DJ-SET & PROJECTION

El Vecino
Colombia Today
Karen Paulina Biswell
Carolina Ponce de León
Consulter le :

Arles, demandez le programme !

Retrouvez tous les événements culturels arlésiens dans l’application 9 lives (AppStore). Géolocalisez-vous pour trouver les événements du festival des Rencontres d’Arles ou du OFF: expositions, rencontres, vernissages ou soirées…

Télécharger l’application ou mettre à jour la nouvelle version !
>>> http://itunes.apple.com/fr/app/mowwgli/id1184953498?mt=8

Marie-Elisabeth De La Fresnaye
Après une formation en littérature et histoire de l'art, Marie de la Fresnaye intègre le marché de l'art à Drouot et se lance dans l'événementiel. En parallèle à plusieurs années en entreprise dans le domaine de la communication éditoriale, elle créé son blog pour partager au plus grand nombre sa passion et expertise du monde de l'art contemporain et participe au lancement du magazine Artaïssime.

You may also like

En voir plus dans Evénements