3340 Views |  6

Les Picasso de Picasso à Landerneau, l’exposition incontournable de l’été

Temps de lecture : 1 minute et 34 secondes

Une exposition consacrée à Pablo Picasso est toujours un événement. L’exposition montrée au Fonds Hélène et Edouard Leclerc relève, elle, de l’intime. Elle est unique et rare dans le sens où les œuvres exposées sont celles que l’artiste a toujours gardées près de lui, dans ses maisons et ses ateliers.

L’accrochage est d’autant plus touchant que ces œuvres sont aussi le regard de la muse et de l’amante sur l’œuvre, Jacqueline étant obligée de sélectionner des œuvres de l’artiste au moment de sa succession. On peut aussi voir cette exposition comme un témoignage historique, en creux, des choix qui ont pu être fait par les collectionneurs et les galéristes du vivant de Picasso à l’intérieur même de son œuvre.

Cette rétrospective unique a été rendue possible grâce à Catherine Hutin, fille de Jacqueline, qui a ouvert généreusement sa collection. Jean-Louis Andral, commissaire de l’exposition, a choisi 200 pièces, peintures, dessins, céramiques et livres illustrés qui regroupent pratiquement toutes les périodes de production de l’artiste.

A ne pas rater les nombreuses œuvres « inédites » dans le sens où elles sont montrées  pour la première fois. Il s’agit des séries « Masque et gant » (1923), « Femmes endormies » (1957), « Bains de pieds » (1960) et deux portraits de Jacqueline, des pastels sur papier de 1960. Le clou de l’exposition est le tableau « Figures » qui a été montré une seule fois à Pompidou en 1988. L’histoire raconte qu’il s’agit du tableau qui était sur le chevalet de l’artiste au moment de sa mort.

La scénographie pensée par Eric Morin est, comme habituellement, une réussite. L’accrochage est une métaphore de l’atelier, avec ses fenêtres et ouvertures, invitant le visiteur à porter plus loin son regard.

INFORMATIONS PRATIQUES
Picasso
Exposition du 25 juin au 1er novembre 2017
Fonds pour la culture Hélène et Edouard Leclerc
Landerneau, Bretagne
http://www.fonds-culturel-leclerc.fr/

Landerneau et ses environs disposent de belles ressources culturelles et d’autres plus matérielles. Marie-Pierre Bathany, directrice du Fonds, nous conseille de :

  • boire un café au Réveil Matin (18 rue Chanoine Kerbrat)
  • prendre un verre sur le pont au Goeland (6 rue du Pont)
  • manger une crêpe sur le pont chez Ar Vamm Fave (7 rue du Pont)
  • passer au Comptoir des Produits Bretons acheter des produits « made in Breizh » (3 quai de Cornouaille)

Pour les bons plans culturels :