619 Views |  Like

Krystyna Winckler, fondatrice de CultureSecrets, est notre invitée

Temps de lecture : 1 minute et 39 secondes

Cette semaine, nous accueillons Krystyna Winckler, fondatrice de CultureSecrets. Régulièrement nous vous proposons des visites privées d’exposition et des vernissages dans un cadre privilégié… et cela grâce au pass culturel. Cette semaine, cette amoureuse d’art et de photographie partagera avec nous ses coups de cœur ! Aujourd’hui, découvrons-la à travers son portrait chinois.

Franco-polonaise, passionnée d’art contemporain et de culture, Krystyna Winckler créée la plateforme CultureSecrets et son application mobile il y a maintenant 4 ans. C’est le premier Pass Culturel parisien qui propose une sélection d’événement entre rencontres d’artistes, visites d’ateliers, visites privées d’expositions & vernissages privés, théâtres, concerts, billets coupe-files…
Elle a suivi un parcours dense entre institutions publiques et entreprenariat : de la Commission Européenne, elle s’est ensuite occupée de la communication de Dyson, puis de la conférence des Présidents d’Universités en tant que directrice de Cabinet du Président, pour ensuite rejoindre la Caisse des Dépôts sur le programme d’investissement dans les universités et les questions d’innovation. Poste qu’elle a quitté il y a maintenant quatre ans pour se consacrer pleinement au développement de CultureSecrets. Elle est aujourd’hui installée à Hong-Kong afin de développer l’activité à l’international, en particulier en Asie.

https://www.culturesecrets.com

Le Portrait chinois de Krystyna Winckler

Si j’étais une œuvre d’art : La dame à l’hermine de Léonard de Vinci
Si j’étais un musée ou une galerie : le Palais de Tokyo
Si j’étais un(e) artiste : Gerhard Richter
Si j’étais un livre : L’insoutenable légèreté de l’être de Milan Kundera
Si j’étais un film : Le Pianiste de Roman Polanski
Si j’étais un morceau de musique : Headson de Kazy Lambist
Si j’étais une photo accrochée sur un mur : Entre ciel et mer, les sublimes horizons d’Hiroshi Sugimoto.
Si j’étais une citation : « Le plus grand ennemi de l’homme, c’est l’inaction, c’est la paresse. » Paul Claudel ; Journal, Tome II (1933-1955)
Si j’étais un sentiment : l’Amour
Si j’étais un objet : une théière japonaise
Si j’étais une expo : Des Grand Moghols aux Maharajahs – Joyaux de la collection Al Thani au Grand Palais
Si j’étais un lieu d’inspiration : les jardins du Musée Rodin
Si j’étais un breuvage : une vodka polonaise
Si j’étais un héros/héroïne : Beatrix Kiddo (Uma Thurman) dans Kill Bill
Si j’étais un vêtement : un peignoir chinois en soie

Suivez les cartes blanches de notre invitée :

> Carte blanche à Krystyna Winckler : La photographe Ann Ray aux Rencontres d’Arles 2018 (Mardi 22 janvier 2019)
> Carte blanche à Krystyna Winckler : Gérard Uféras, Théâtre du Bolchoï (Mercredi 23 janvier 2019)
> Carte blanche à Krystyna Winckler : Le photographe coréen Bae Bien-U (Jeudi 24 janvier 2019)
> Carte blanche à Krystyna Winckler : Les foires d’art de Hong Kong (vendredi 25 janvier 2019)