Temps de lecture : 2 minutes et 37 secondes

Les noms des deux photographes lauréats des Rencontres Photographiques des Amis du Musée Albert-Kahn viennent d’être révélés, il s’agit de Matthieu Chazal pour sa série « Chroniques du Levant » et Patrick Wack pour « Out West. Les deux artistes recevront chacun une bourse de 6000€.

À la suite des Rencontres Photographiques les 9 et 10 novembre 2018 à Boulogne Billancourt, le jury présidé par Christian Caujolle et composé d’experts a souligné le très haut niveau de la sélection et a désigné Matthieu Chazal et Patrick Wack lauréats de la Bourse des Amis du musée Albert-Kahn. Ils recevront chacun une dotation de 6000€. Les lauréats seront exposés à Vendôme dans le cadre du festival Les Promenades Photographiques du 15 juin au 1er septembre 2019 et les travaux des finalistes des Rencontres y seront projetés en continu. Le Festival est partenaire des Amis du musée Albert-Kahn et offre une visibilité aux lauréats pendant la période de fermeture du musée pour travaux.

« Les lauréats, comme l’a exprimé Christian Caujolle à l’issue du jury, proposent deux esthétiques différentes et abordent au fond tous deux la question fondamentale de l’évolution de nos sociétés en accord avec l’esprit Albert Kahn. »

Matthieu Chazal, Chroniques du Levant

En juillet 2017, la bataille de Mossoul se termine et précipite la chute du Califat. La partie ouest de la ville, autour de son centre historique où s’étaient retranchés les derniers combattants de l’Etat islamique, est une cité fantôme, dévastée par 9 mois de combats.
Au milieu des ruines de la vieille ville, ce sont les cadavres des djihadistes et le va-et-vient des soldats irakiens. Les secouristes tirent des décombres les dépouilles des civils, victimes des combats rapprochés et des bombardements de la coalition internationale. C’est l’heure des enterrements, du deuil. Du repos aussi, pour les soldats qui posent enfin leurs armes.
Faire face à la désolation: celle des hommes, des civils surtout, premières victimes de ce conflit. Faire face à la destruction: celle des villes et villages tenus par l’Etat islamique qui, dans sa folie dévastatrice, a même voulu effacer l’Histoire en détruisant entre autres la cité assyrienne de Nimroud. La reconstruction sera longue.
Au printemps dernier, les différentes communautés tentent elles aussi de se rebâtir en resserrant les liens du clan. Les Yézidis se rassemblent dans leur ville sainte de Lalish, les Kurdes pour célébrer la nouvelle année durant Norouz, les Chrétiens lors d’une procession à Qaraqosh pour le Jour des Rameaux.
http://www.matthieuchazal.com

Patrick Wack, « Out West »

Empruntant à la notion romantique de frontière américaine, synonyme d’idéaux d’exploration et d’expansion, le photographe Patrick Wack saisit le récit visuel de la région la plus occidentale de la Chine, le Xinjiang. Si l’Ouest américain fait venir à l’esprit des images de cowboys et de pionniers, de destinée manifeste et de liberté individuelle, l’Ouest chinois reste encore à définir. C’est un lieu de pluralités – de vastes paysages spectraux, de montagnes pierreuses et de lacs vivifiants, de constructions nouvelles et de gisements de pétroles, de structures abandonnées dans des villes en déclin, de foi pieuse et d’appels à la prière, de silence et de minorités calomniées, d’opportunités et de futurs incertains. C’est une terre à l’identité fluctuante. En substance, le Xinjiang est la nouvelle frontière à conquérir et contempler.
Out West permet une expérience du Xinjiang qui souligne son écart par rapport aux perceptions contemporaines de la Chine nouvelle, accentuant ses courants sous-jacents, sa tension et le mysticisme qu’elle a cultivé – dans leurs esprits comme dans les nôtres. Out West pose en somme une question de point de vue : qu’est-ce que l’Ouest sinon l’Est d’un autre ?
https://www.patrick-wack.com/

Fidèle à la démarche d’Albert Kahn banquier philanthrope, l’association des Amis du musée Albert-Kahn a lancé en 2017 des Rencontres Photographiques destinées aux photographes se reconnaissant dans les valeurs d’ouverture au monde et de dialogue entre les cultures caractéristiques des collections images réunies au musée : « Les Archives de la Planète ». La 3ème édition des Rencontres Photographiques aura lieu les 8 et 9 novembre 2019 à Boulogne-Billancourt. L’appel à candidatures sera ouvert en août prochain.

http://albert-kahn.hauts-de-seine.fr/

A LIRE :
Pierre Faure, lauréat de la 1ère Bourse des Amis du Musée Albert-Kahn
Annonce des finalistes de la Bourse des Amis du musée Albert-Kahn
Carte blanche à Ivane Thieullent : Les Rencontres Photographiques Albert-Khan

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Captcha loading...

X
X