Temps de lecture : 1 minute et 32 secondes

Pourquoi un tel écosystème bruxellois ? alors que nombre de collectifs et d’espaces artistiques auto gérés fleurissent chez nos voisins belges, nous sommes partis à la rencontre de ces lieux qui bousculent les pratiques dans le quartier en pleine mutation du Canal.

Benjamin Ottoz, artiste et Gwenaëlle de Spa, curatrice du collectif La Montagne ont répondu à nos questions. Nous les avons rencontrés dans le cadre de l’exposition collective Schuss issue de la programmation Off d’Art Brussels. Cette exposition réalisée en collaboration avec Julien Paci proposait à partir d’un commissariat collégial une réflexion sur l’archéologie, la ruine, le paysage, l’empreinte. Il s’agissait de la 4ème exposition qu’ils organisent à La Vallée, lieu de résidences pour entrepreneurs créatifs situé dans une ancienne blanchisserie au coeur de Molenbeek.

INFOS PRATIQUES
Collectif La Montagne
LaMontagne est une plateforme curatoriale qui a pour vocation la production et la diffusion de projets artistiques. Créée en 2016, elle veut tisser des liens entre artistes, œuvres et publics. LaMontagne est une structure polymorphe, d’échange et de soutien, explorant les nouvelles formes de création. Son but est de favoriser les conditions d’une mise en partage du sensible et de participer à la conception de nouvelles formes de diffusion de l’art contemporain.
http://lamontagne.pro
contact@lamontagne.pro

X
X