Temps de lecture : 2 minutes et 14 secondes

Russe d’origine, ancienne élève de Matisse, Marie Vassilieff ouvre son Académie dans son atelier au 21 avenue de Maine, collabore avec les Ballets Suédois et Paul Poiret, s’engage comme infirmière pour la Croix Rouge, est accusé d’espionnage et finit ses jours à la Maison nationale des artistes à Nogent sur Marne. C’est pourquoi celle-ci lui rend hommage sur l’impulsion de Mélanie Bouteloup, directrice de Bétonsalon-Villa Vassilieff et Emilie Bouvard, conservatrice au musée Picasso, qui ont cherché à comprendre pourquoi elle était restée hors champ bien qu’ayant fréquenté et contribué à l’avant garde artistique parisienne entre 1910 et 1930.

Plus connue pour sa générosité envers les artistes en ces temps de guerre et disette (sa cantine rassemble le tout Paris) que sa pratique, les 2 commissaires à partir des œuvres de la collection de Claude Bernès, un inconditionnel, offrent une déambulation transdisciplinaire et fluide dans les espaces de Nogent sur Marne y compris la Bibliothèque de la famille Smith-Lesouëf récemment restaurée. Convoquant des artistes contemporains en dialogue avec les créations originelles, « une journée avec Marie Vassilieff » titre de l’essai d’Emilie Notéris replace sa démarche dans une histoire de l’art féministe. Le lien entre l’atelier et l’espace public, la non hiérarchie beaux arts et arts appliqués ouvrent des enjeux décisifs pour les générations à venir.

Parmi la douzaine d’artistes conviées, majoritairement féminines, le théâtre, l’installation, la sculpture dominent dans une hybridation stylistique. Liv Schulman en début de parcours à la suite de sa résidence à Nogent sur Marne (Prix 2018 Fondation Ricard et Bourse de Recherche Adagp-Villa Vassilieff) réécrit une histoire de l’art autour de 46 femmes artistes, lesbiennes, trans, non binaires exilées en France ayant souffert d’ostracisme. Ce film « Le Gouvernement » est également visible à la Villa Vassilieff à Paris.

Mohammed Larbi Rahhali mêle ses œuvres à celle de Marie Vassilieff dont les fameuses poupées dans une installation d’objets du quotidien récupérés. Ancien pêcheur il revendique le savoir faire artisanal et le décloisonnement des catégories.

Anne Le Trotter se penche sur le phénomène de la location d’ami.e.s ou d’affects en lien avec des amies fictives de Marie Vassilieff dans des mises en scène drolatiques et absurdes.

Flora Moscovici réveille le lieu à partir d’empreintes sensibles qu’elle suggère, que ce soit la peinture avec « Vue de Nogent » ou la sculpture avec  » Sortie des eaux » inspirée d’une anecdote racontée par Marie Vassilieff sur une plage alors qu’elle était costumière.

C’est avec Mercedes Azpilicueta également dans le cadre d’une résidence, que l »hommage est le plus vibrant à partir de cette installation entre mode, design et arts visuels autour des Ballets Suédois de Rolf de Maré que Marie va diriger entre 1920 et 1925 au théâtre des Champs Elysées.

A l’étage Carlotta Bailly-Borg (céramiques) et Thu Van Tran (peinture et divers matériaux) à partir de savoir faire artisanaux se penchent sur l’exil et la place de la mémoire dans l’écriture d’un récit intime et personnel.

Laura Lamiel récemment exposée au Crac de Sète, à partir de sa réflexion sur la Bibliothèque d’inspiration historicisante des sœurs Smith, propose une installation minimaliste et transparente où le miroir et ses effets distille le fantôme de Marie Vassilieff.

Artistes : Mercedes Azpilicueta, Yto Barrada, Carlotta Bailly-Borg, Christian Hidaka, Mohamed Larbi Rahhali, Anne Le Troter, Flora Moscovici, Emilie Notéris, Liv Schulman, Marie Vassilieff.

INFOS PRATIQUES :
Une journée avec Marie Vassilieff – En partenariat avec la Villa Vassilieff.
Jusqu’au 21 juillet 2019
Fondation des Artistes
16 rue Charles VII
Nogent-sur-Marne
https://www.fondationdesartistes.fr/

Liv Schulman à la Villa Vassilieff, Paris
Jusqu’au 20 juillet 2019
21 avenue du Maine
75015 Paris
http://www.villavassilieff.net/

Publication : Collection du Parc, éditions Bernard Chauveau, mai 2019

A LIRE :
Rencontre avec Mélanie Bouteloup, co-fondatrice et directrice de Bétonsalon et de la Villa Vassilieff
Sojung Jun / Pernod Ricard Fellow 2016 en résidence à la Villa Vassilieff

X
X