EvénementsL'InterviewPhoto

Exposition du Prix Levallois 2019 : Rencontre avec les deux lauréates Sara Imloul & Karina Bikbulatova

Temps de lecture estimé : 4mins

L’exposition présentant les lauréats 2019 du Prix Levallois est encore visible dix jours à la Galerie de l’Escale. Vous pourrez y découvrir des travaux d’une grande intensité, avec les sujets primés des deux lauréates, Sara Imloul et Karina Bikbulatova. À l’occasion du vernissage, notre critique Pascal Therme a rencontré et interrogé les deux jeunes femmes.

Pour cette nouvelle édition, le jury avait choisi à l’unanimité les deux photographes lauréates Sara Imloul & Karina Bikbulatova. Leurs travaux prennent vie dans une sublime exposition collective scénographiée par Jacques Damez et Catherine Derioz, directeurs artistiques du Prix et directeurs de la galerie Le Réverbère à Lyon. La série Withering du photographe indien Zishaan A Latif, primée par le public, est présentée aux côtés des deux lauréates.

L’édition 2019 du Prix Levallois, les lauréats, les directeurs artistiques et le Parrain du Prix

Sara Imloul dans un processus de la paranoïa critique

C’est avec sa série “Passages, de l’Ombre aux Images”, que la photographe française remporte le Prix Levallois 2019. Aux murs, on retrouve 39 photographies, dont les tirages contacts ont été réalisés par l’artiste elle-même, et les agrandissements faits par le tireur Diamantino. Ce travail photographique au long cours a débuté en 2008 pour s’achever cette année. Mais la naissance de cette série telle que présentée ici, a eu lieu en 2015, après les attentats du 13 novembre. Un évènement qui a fortement résonné et éveillé une profonde angoisse de mort chez l’artiste. Elle a pensé cette série comme un grand autoportrait qui se veut universel, avec l’idée de présenter les images comme si c’était les dernières. Comme nous le raconte Sara Imloul dans l’interview, ses images ne naissent pas à partir des objets qu’elle photographie. Ses images sont pensées, écrites – un peu à la manière de l’écriture automatique des surréalistes – puis dessinées. L’acte photographique arrive en dernière étape. Ce processus de création étant long, elle réalise très peu d’images.
Il est ici question d’un double passage, celui de l’image mentale à l’image objet. Mais il s’agit aussi de laisser une trace de son passage sur cette terre.
Dans notre interview, Patrick Le Bescont rejoint la conversation pour parler du travail de Sara, avec qui il a sorti au printemps 2015 l’ouvrage Das Schloss (Le château).

Karina Bikbulatova

C’est avec la série “The two parallel” que la jeune photographe russe Karina Bikbulatova remporte la mention spéciale du Prix Levallois 2019. Un travail sur deux soeurs abandonnées par leur père, et dont la réunion est impossible parce qu’elles ignorent leur lien de parenté. Ses deux vies parallèles qui ne se croisent qu’une fois par an : Gulshat vit dans une famille pauvre, dans un petit village alors qu’Alina vit en ville, étudie dans une école prestigieuse et pratique la danse classique. C’est dans le cadre du vernissage qu’elle nous présente ce travail…

INFORMATIONS PRATIQUES

Missing Event Data

http://prix-levallois.com/

A LIRE
Une édition du Prix Levallois 100% féminin ! Sara Imloul & Karina Bikbulatova récompensée
Découvrez les 15 finalistes du Prix Levallois et participez au vote du public !
Lancement du Prix Levallois 2019 Rip Hopkins à l’honneur
10ème édition du Prix Levallois Jeune Création photographique internationale Des expositions et des lectures de portfolios
Les Lauréats de la 10ème édition du Prix Levallois 2018 dévoilés Rencontre avec les directeurs artistiques Catherine Derioz et Jacques Damez
Bieke Depoorter, lauréat du Prix Levallois 2017

Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres médias.

You may also like

Photo

Hunt, une série de Jean-Luc Feixa

Avant de prendre nos quartiers d’été, nous partageons avec vous la série “Hunt” réalisé par le photographe bruxellois Jean-Luc. Dans ce travail, ...

En voir plus dans Evénements