Covid-19L'Invité.ePhoto

Carte blanche à Céline Pévrier : Tentative d’archivage des écrans d’un entre-temps – dialogue avec la revue Entre-temps

Temps de lecture estimé : 3mins

Pour sa dernière carte blanche, notre invitée Céline Pévrier, l’éditrice et fondatrice de Sun/Sun nous parle de la tentative d’archivage des écrans d’un entre-temps. Du 16 mars au 11 mai 2020, Entre-Temps, revue numérique d’histoire actuelle créée par Patrick Boucheron et Adrien Genoudet, proposait d’enregistrer jour après jour les nombreuses images qui faisaient le quotidien de nos écrans interposés – et de nos vies – durant cet « entre-temps de notre présent ».

Ici nous ne parlons pas seulement de photographie mais d’images et plus particulièrement de celles qui sont apparues sur nos écrans par l’accumulation de visuels et de documents. La collecte révèle que cette période appelait la mise en série d’images, la récurrence des modes d’expression, sans doute pour rythmer le temps. Enfermés, nombreux sont ceux qui se sont imposé une autre contrainte, celle de la répétition des rendez-vous avec eux-mêmes et des adresses aux autres, les internautes, embrassant l’idée d’une servitude volontaire. La réponse à la contrainte étant une autre contrainte, cyclique, sérielle.

Regard du présent sur le présent

Partant du principe que l’événement c’est le confinement lui-même, chaque jour l’équipe d’Entre-Temps a archivé un écran, recueillant les contenus telles des couches de sédimentation. Au cœur de cette démarche se trouve la notion d’archivage, et comment garder la trace de cet événement. Les visuels récoltés sur différents écrans ont ici un statut d’objet mémoriel. Ces traces du présent face à l’événement du confinement ont été captées en temps réel. En effet, il ne s’agit pas d’une mémoire de recouvrement qui viendrait après coup regarder un moment de l’histoire. Cette tentative d’archivage des écrans d’un entre-temps s’est arrêtée le 11 mai, sa pertinence étant de porter un regard du présent sur le présent.

Afin de poursuivre cette réflexion, retrouvez Patrick Boucheron ce vendredi de 9h à 10h dans l’émission Le cours de l’histoire sur France culture.

https://www.franceculture.fr/emissions/le-cours-de-lhistoire

Cette carte blanche proposée par 9lives magazine m’a permis de présenter différents projets liés à la photographie, à l’image, aux livres, aux films. Pour cette dernière journée, mettre à l’honneur la revue Entre-Temps permet de faire un pas de côté dans le monde de la photographie. Cette revue en ligne d’histoire actuelle est précieuse à plusieurs égards, elle formule des outils de réflexion sur le monde contemporain et ce qui fait histoire, et permet de penser le rôle de l’image dans le cours de l’histoire. Les récents événements ont porté mon attention sur cette tentative d’archivage des écrans d’un entre-temps mais d’autres rubriques sont éclairantes, notamment celle sur « Le peuple des images », cycle de conférences menées par Patrick Boucheron et Mathieu Potte-Bonneville. De nombreuses images ont été créées et ont circulé pendant le confinement, il semble important d’avoir les outils pour les décrypter et comprendre de quoi elles participent.

https://entre-temps.net/tentative-darchivage-des-ecrans-dun-entre-temps/

La Rédaction
9 Lives magazine vous accompagne au quotidien dans le monde de la photographie et de l'Image.

    You may also like

    En voir plus dans Covid-19