Temps de lecture : 7 minutes et 23 secondes

Alors qu’ Art [ ] Collector « des collectionneurs invitent un artiste », fêtera ses 10 ans en 2021, Evelyne et Jacques Deret reviennent sur cette formidable aventure à l’occasion de leur nouvelle action de soutien à la création contemporaine pendant le Salon DDESSIN à partir du 18 septembre.

Au cours de ces 8 ans d’engagement ce sont pas moins de 13 artistes lauréats, 13 expositions, 13 catalogues, ainsi que de nombreux coups de cœur à Paris et en régions et une exposition à l’international qu’ils ont menés avec conviction, générant autour de leurs projets une vraie communauté d’amitiés et de sens. La transmission, l’authenticité et la clairvoyance sont des valeurs qui les animent au quotidien alors qu’Art [ ] Collector a lancé en 2019 le nouveau prix « Art [ ] Collector – Entreprise » sur l’impulsion de Jacques Deret en écho à son parcours et aux mutations de la société. Cette aide à la production récompense un artiste de la scène française pour réaliser une de ses œuvres, en partenariat pour les trois premières années avec l’entreprise Cornu. Pour toujours accompagner les artistes au plus près de leurs préoccupations, Evelyne et Jacques Deret ont récemment cofondé l’association ASAP qui apporte une aide professionnalisante aux artistes dont la crise a souligné la grande impuissance et précarité économique. Evelyne et Jacques ont réussi cette gageure d’unir leurs talents tant en préservant chacun leur identité et propre collection. Ils ont répondu à nos questions.

Portrait de Evelyne et Jacques Deret (à gauche © Laura Bonnefous)

DDESSIN 8ème édition, votre engagement souligné par une sélection d’artistes de votre collection : enjeux en réponse à la crise

Evelyne Deret : Nous avons proposé à DDessin 2020 d’accueillir une action de soutien à la création contemporaine en présentant une sélection de 8 artistes qui font partie de notre collection et qui pourront à cette occasion présenter et vendre leurs œuvres au 1er étage du salon dans un espace spécifique. Nous avons choisi des artistes qui n’ont jamais été présentés à DDESSIN et qui, dans la majorité n’ont pas de galerie.

Jacques Deret : Nous nous sommes rendu compte au plus fort de cette crise, de son impact sur les artistes qui n’ont ni indemnités, ni soutien pour la plupart, avec l’arrêt de leurs projets et expositions et beaucoup d’argent immobilisé dans des foires ou des galeries. Sachant que DDESSIN était maintenu nous avons souhaité proposer une action de soutien différente d’autres initiatives observées pendant le confinement, dont l’artiste n’était malheureusement pas le direct bénéficiaire. Nous voulions de ce fait ne rien toucher nous-mêmes pour ne pas ajouter aux difficultés déjà rencontrées par les artistes. Ils percevront donc 90% du montant de la vente. Seulement 10% iront pour le salon. Nous aimons cette idée d’un salon dédié à l’émergence dans un cadre intime et privilégié où nous avons découvert et acquis plusieurs artistes qui ont fait depuis des parcours remarquables comme Massinissa Selmani.

Evelyne Deret : Eve de Medeiros nous avait donné une carte blanche en 2014 et nous avions décerné notre coup de cœur Art Collector.

Nous avons chacun choisi 4 artistes qui seront exposés sur un mur dédié. Jacques a choisi Mara Fortunatovic, Fabien Granet, Eva Medin et Anne de Nanteuil. De mon côté j’ai choisi Laura Bottereau & Marine Fiquet, Mélanie Delattre Vogt, Mael Nozahic et Mohamed Lekleti, ce dernier en clin d’œil à Slick où je l’avais repéré. Nous serons présents pendant les 4 jours du salon pour échanger et rencontrer le public aux côtés des artistes très certainement.

Caroline Le Méhauté, lauréate 2020, l’exposition au 24 Beaubourg : parti pris scénographiques, temps forts..

JD : C’est notre 14ème lauréate. Je l’ai défendue auprès du comité car j’apprécie beaucoup son travail qui est très symbolique pour moi et encore plus d’actualité étant donné la conscience que nous avons de l’environnement, de la nature, du cadre dans lequel s’inscrit nos vies au plus profond. De la terre à la mer, au ciel, entre ce qui nous est connu et ce qui nous échappe. Elle n’est pas dans la revendication mais le questionnement. Elle prône la force de la nature et de ce qui nous fait vivre. Elle travaille avec les matériaux, les sons, et s’entoure de points de vue scientifiques comme cela se traduit dans cette œuvre prêtée par des collectionneurs qui est le bruit de la terre. Une petite œuvre très humble que l’on tient dans ses mains mais qui ouvre de multiples résonnances. Elle cherche des associations entre la force et la fragilité des éléments. Une expérience aux confins du temps et de l’espace. L’exposition fera appel à plusieurs types de techniques et de mediums, sculptures, dessin, photographie. Il y a aura beaucoup de pièces nouvelles.

ED : En termes de scénographie, le choix de l’artiste s’étant porté sur Lea Bismuth comme commissaire, elles l’ont défini ensemble, en concertation avec la H Gallery qui représente l’artiste. Lea Bismuth avait déjà été commissaire des expositions des précédentes lauréates Claire Chesnier et Eva Nielsen. Nous nous effaçons à chaque fois pour satisfaire au maximum la volonté de l’artiste. De notre côté nous réalisons le travail de catalogue qui sera prêt pour l’exposition.

Plusieurs rendez-vous sont prévus autour de l’exposition, d’une part une visite avec l’artiste et sa commissaire sous la forme d’un dialogue autour de chacune des œuvres et d’autre part deux artistes invités pour des performances et lectures.

Prix Art [ ] Collector – Entreprise : fonctionnement, visée, critères de sélection…

JD : Cela faisait longtemps que je souhaitais donner une nouvelle direction, ne serait-ce que pour pérenniser Art [ ] Collector avec un volet tourné vers les entreprises qui s’intéressent à la culture. Chemin faisant et au fil des rencontres, j’ai dans le cadre de mes activités professionnelles, accompagné et coaché Benoit Béguin, quand il a racheté l’entreprise Cornu et a bénéficié du soutien du réseau Entreprendre dont je fais partie. Etant lui-même collectionneur, cela donnait les ingrédients d’une vraie histoire commune. S’intéressant à l’art il a vu ce que nous mettions en œuvre pour Art [ ] Collector et nous a demandé s’il pouvait en décliner le principe. Il est alors devenu notre partenaire pour ce prix et nous avons créé un nouveau comité de sélection de 6 personnes qui propose chacun un candidat. Les membres sont : Benoit Béguin, directeur de Cornu, Ronan Grossiat consultant en management et collectionneur, Stéphanie Pécourt, directrice du centre Wallonie Bruxelles, Jacques Font, collectionneur. Cet accord est fixé pour l’instant à 3 ans mais peut-être qu’une autre entreprise aura envie de nous rejoindre pour la suite.

ED : L’idée aussi était de développer une autre dimension philanthropique sous la forme d’une aide à la production sachant que certains artistes en avaient autant besoin qu’un prix. La dotation est de 8000 € destinés à financer la production du projet présenté au comité. La ou les œuvres créées seront ensuite présentées dans le cadre d’une exposition à Paris. Clément Bagot a été le premier lauréat et il a ainsi bénéficié d’une exposition au 24 Beaubourg. Le 2ème prix Art [ ] Collector Entreprise sera attribué le 15 septembre parmi les 6 projets proposés. Selon les termes du contrat nous donnons 9 mois à l’artiste pour réaliser ce projet. Tout ayant été décalé, l’exposition du futur lauréat aura lieu en 2021, la date n’étant pas encore fixée.

Votre bilan personnel de 8 ans de soutien à la scène française

ED : Notre souhait de départ de mutualiser les réseaux collectionneurs et artistes a été pleinement accompli avec une réelle connaissance des artistes qui font partie de notre univers. Cette expérience a été très enrichissante pour nous. Je dois reconnaitre que c’est beaucoup de travail et d’engagement rejoignant toutes les activités d’une galerie (communication, expositions, catalogues..), sans toutefois lui faire concurrence, comme cela est parfois perçu. Se posera un jour pour nous la question de la durée de notre engagement et sa survivance.

Nous avons réussi à développer une vraie communauté autour de cette idée d’accompagnement des artistes, que nous suivons en permanence et bien au-delà du temps de l’exposition. Nous n’hésitons pas à nous déplacer à leurs vernissages parfois lointains et sommes présents quand certains traversent parfois des périodes plus difficiles. A tel point que nous avons cofondé une association avec Olivier Masmonteil artiste et Delphine Toutain du nom d’ASAP pour favoriser le soutien et l’accompagnement des artiste sous un angle professionnel afin de leur permettre d’être plus partie prenante de leur parcours. La crise a démontré que les artistes sont très dépendants du contexte et restent dans une chaine de dépendance. Nous mettons en commun des ressources et un cercle de relations plus larges de juristes, fiscalistes, comptables..Une fois encore cela demande beaucoup de méthode et de rigueur.

JD : Je complèterai ce qui vient d’être dit par Evelyne en résumant  que c’était une volonté de ma part en tant que professionnel et collectionneur de consacrer du temps et des moyens pour soutenir la scène de mon pays, comme je l’ai vu ailleurs. Globalement j’estime que nous avons plutôt réussi à la hauteur des moyens que nous avons investis et c’était un choix dès le départ. Il est à souligner que de nombreux collectionneurs ont su au cours de nos 14 expositions se montrer généreux en prêts d’œuvres et je répète ce qu’Evelyne a dit tout à l’heure : nous sommes complémentaires et non en rivalité vis-à-vis d’une galerie.

Nous sommes restés clairs et fidèles à notre ligne de départ, malgré parfois de mauvais conseils du milieu. Nous n’entrerons pas plus en détail sur les us et coutumes de cet écosystème qui réserve bien des surprises…

Notre démarche n’était pas celle de collectionneurs qui montrent à tout prix leur collection mais de collectionneurs qui soutiennent des artistes. Et Art [ ] Collector est aujourd’hui perçu comme tel. Nous ne vendons pas d’œuvres et je précise d’ailleurs que nous n’avons jamais rien revendu de notre collection.

A un niveau plus personnel, nous nous sommes inscrits de façon cohérente en tant que collectionneurs et nous avons su le faire à deux même si nous avions des points de vue très différents sur l’art, ayant chacun développé notre univers et collection. Dans une vie de couple c’est une vraie gageure. De plus nous devions être crédibles sur la durée dans un monde qui ne nous faisait pas de cadeau. Et même si nous avons accompli de nombreuses autres choses dans notre vie, c’est sans doute la plus importante.

Pour l’année prochaine qui marquera les 10 ans d’Art [ ] Collector nous réfléchissons à un évènement aux côtés de l’agence, l’art en plus, qui nous a formidablement accompagné depuis le début.

Quel est votre rapport à la collection ?

ED : Même si nous achetons avant tout pour le plaisir, les œuvres peuvent ne pas être tout le temps sous nos yeux. Accrochées ou non au mur nous avons toujours les œuvres dans notre tête. Si elles ne sont pas dans mon œil, elles font partie de mon habitus. C’est une chance de fréquenter les salons et la création en train de se faire.

J’ai plus évolué récemment vers les artistes émergents car l’œil s’aiguise comme l’oreille à force d’écouter. Cet esprit de curiosité et de vraie découverte nous a guidé et malgré quelques erreurs, nombreux sont ceux qui ont plutôt réussi.

JD : C’est un privilège formidable de pouvoir collectionner, de pouvoir s’entourer comme on le fait d’oeuvres et d’artistes vivants. C’est comme de vivre une aventure. On s’engage dès le moment où l’œuvre entre dans la collection et même si nous ne vivons qu’avec 70 œuvres au quotidien sur les 500 que nous possédons, nous les connaissons toutes. C’est comme avec les livres, la musique, on vit avec. Compte tenu de notre histoire et notre parcours, nous avons ajouté un supplément d’âme et de sens à nos différents autres champs d’activité.

ACTUALITÉS :
Caroline Le Méhauté
« Activité des obliques »
Du 16 au 28 novembre 2020
24 Beaubourg Paris

Art [ ] Collector à DDESSIN :
Projets spécifiques : action de soutien à la création contemporaine
Du 18 au 20 septembre 2020
Atelier Richelieu
http://ddessinparis.fr/2020/

Nouveau site internet : Art [ ] Collector — Des Collectionneurs Invitent Un Artiste
http://art-collector.fr
Page Facebook : facebook.com/artcollectorparis

X
X