Temps de lecture : 54 secondes

La onzième édition des Rencontres de Bamako s’est inaugurée il y a huit jours dans la capitale malienne. Anna-Alix Koffi – directrice de création et fondatrice de OFF the wall cultures photo et Something we Africans got, nouvelle revue culturelle – partage avec nous son carnet de route de cette biennale de la photographie africaine.

Samuel Fosso à la Galerie Medina

À l’étage de l’élégante galerie Medina, un pape noir sur murs blancs. Black pope est la dernière mutation à date de Samuel Fosso, génie de l’auto portrait en l’autre : du chef du village au chef de l’Eglise catholique et avant lui Angela Davis, Malcom X et Ali. Pour cette nouvelle incarnation, Samuel Fosso, aidé du photographe Romaric Tisserand, se sont rendus au Vatican chercher toutes les pièces – certifiées authentiques – de cette nouvelle composition. Fosso questionne la vénération de la blancheur dans la culture visuelle contemporaine. Cette série, qui fait aussi référence à la Nona Ora de Maurizio Catalan explore les questions de pouvoir, de foi, de colonialisme, de bureaucratie et de l’apparat utilisés pour renforcer la croyance.

Black pope est exposé à la galerie Médina sous une proposition de Azu Nwagbogu, commissaire invité et fondateur du Lagos photo festival, où la nouvelle série de Fosso est également présentée.
À noter, l’équipe curatoriale de la galerie Medina vient de participer à la documenta 14.

INFORMATIONS PRATIQUES
Black pope
Samuel Fossi
Dans le cadre des Rencontres de Bamako
Galerie Medina
Du 2 décembre 2017 au 31 janvier 2018
https://www.rencontres-bamako.com/mot/4_expo_afrofuturism

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Captcha loading...

X
X