Temps de lecture : 1 minute et 31 secondes

A l’occasion des 60 ans de Paris La Défense, un voyage artistique inédit, dirigé par le directeur artistique Fabrice Bousteau, vous est proposé jusqu’au 21 octobre. Le temps d’un été, le centre d’affaire devient un musée à ciel ouvert avec une exposition collective d’art contemporain à la fois sur l’esplanade, mais aussi dans des lieux habituellement inaccessibles.

À travers le choix d’une dizaine d’artistes venant d’horizons différents, de renommée internationale ou émergents, avec l’implantation d’œuvres d’échelles différentes et en interaction entre elles, Fabrice Bousteau formule une invitation poétique au voyage. Il tient à façonner le regard des visiteurs, à lui faire oublier les préjugés liés à une image de « quartier d’affaires » et à le guider vers la beauté exceptionnelle, inattendue et différente de ce lieu de vie vibrant.

Son ambition artistique est de montrer aux Parisiens comme aux touristes que ce quartier d’affaires est aussi un lieu d’habitation et de promenade unique au monde, à la beauté surprenante et originale. Les Extatiques est moins une exposition qu’une excitation conçue par des artistes pour favoriser des flâneries dans ce lieu où se confrontent l’architecture et des œuvres souvent monumentales qui font de Paris La Défense le plus grand parc de sculptures de France. Un paysage unique que Les Extatiques a pour ambition de révéler et d’augmenter avec l’intervention de ces artistes qui se sont confrontés à son histoire, à son échelle et à son environnement.

C’est un artiste en « repérage » pour concevoir son projet artistique qui m’a donné envie d’appeler cette manifestation Les Extatiques tant il a exprimé son ravissement face à la beauté peu connue de Paris La Défense. Les Extatiques est imaginée comme une promenade amoureuse et une aventure pleine de surprises comme, par exemple, le film sonore du Soundwalk Collectif qui permettra à chacun de découvrir l’architecture et le parc de sculptures de Paris La Défense en ayant le sentiment d’être le personnage d’une fiction entre Tati et Godard ; le labyrinthe de tournesols tournoyants de Fanny Bouyagui ; l’immeuble haussmannien plongé dans un vortex cosmique de Leandro Erlich ; les bancs géants de Lilian Bourgeat ; la nature réinventée de Vincent Lamouroux ; le spectacle sonore et lumineux de Pablo Valbuena dans l’underground de Paris La Défense ou encore la démesure de l’Inde symbolisée par l’improbable personnage d’Hanif Kureshi.

INFORMATIONS PRATIQUES
Les Extatiques
108 jours de parcours artistique – 60 ans de créativité
Jusqu’au 21 octobre 2018
Accès libre – Esplanade de La Défense
Métro ligne 1 : La Défense – Esplanade de La Défense
https://www.ladefense.fr/fr/les-extatiques

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Captcha loading...

X
X