Temps de lecture : 1 minute et 57 secondes

Dès l’entrée le Studio PAD par l’Agence Pinto apporte un vent de fraicheur. Evocation des cabanes de pêcheurs et paillotes pour destination estivale. Il faut dire que cette 23ème édition du PAD qui s’exporte désormais à Monaco et Genève, compte 18 nouveaux entrants, dont Christian Deydier plutôt habitué du Grand Palais. Le mot d’ordre est plus que jamais le mélange des genres, entre arts décoratifs, design contemporain et céramique avec de jeunes pointures et des femmes galeristes très présentes aux parcours atypiques.

Enfin, le craft a décidément la côte !

Le Jury, présidé par Marie-Laure Jousset, conservatrice au Centre Pompidou a remis ses prix :
> Prix du Stand : galerie Alain Marcelpoil, France
> Prix Spécial du Jury : galerie Mica, France
> Prix Design XXème : galerie HP Le Studio, France
> Prix Design contemporain : galerie Desprez Breheret, France
> Prix du Jeune Designer contemporain : galerie Mayaro, France

Ma sélection :

– Mouvements modernes : Matthew Chambers, Fabien Petiot et Constance Guisset.
Constance Guisset vient de rejoindre la famille de Sophie Mainier-Jullerot et se lance dans le verre. Fabien Petiot livre ses nouvelles appliques « Biscuit » et parle au Silencio et au MAD de la publication en français de CRAFTS. Anthologie contemporaine pour un artisanat de demain aux éditions Norma.

– Galerie Desprez Breheret : Brigitte Bouquin Selles ou l’art de la tapisserie remis au goût du jour.

– Galerie Maria Wettergren : Hanne Friis.
La ravissante ambassadrice du design scandinave contemporain, présente notamment Hanne Friis, norvégienne qui transforme le textile comme sculptures en suspensions à la fois organiques et abstraites. L’une des révélations de ce PAD.

– Maison Parisienne : Simone Pheulpin, le coton dans tous ses états !
Je l’avais repérée à la Fondation Villa Datris et à Chaumont sur Loire, un travail minutieux et répétitif où le coton brut devient sculpture à part entière.

– Mayaro : Janaïna Milheiro, du textile et de la haute couture cette jeune créatrice brésilienne nous envoute avec son savoir faire d’artisan plumassière. Pas étonnant que l’une des fondatrice de Mayaro, Raphaëlle de Panafieu par ailleurs à l’initiative du Podcast « the Craft Project » l’ait repérée.

– Ken Mihara entre minimalisme et spiritualité bouddhiste. Le maître de la céramique nipponne contemporaine mélange les méthodes et les techniques dans des formes étirées et aux multiples nuances.

– Sèvres, cité de la céramique : Matali Crasset, Julio le Parc et Arthur Hoffner
Matali Crasset détourne motifs traditionnels des vases, Julio Le Parc pousse les limites de la matière pour répondre à ses impératifs optiques et Arthur Hoffner, révélation Design Parade Toulon avec ses fontaines malicieuses.

– Carpenters Workshop Gallery : solo show de Nacho Carbonel
Un parti risqué mais qui séduira les aficionados

– Veta et Laura Tsoukala (Grèce) : Roger Capron en majesté

– Clara Scremini : Anne-Lise Sibony
J’ai interviewé Anne-Lise à l’occasion d’un article pour la « Revue de la céramique et du verre » à son atelier proche de la place Clichy. Passionnée par la figure de Marie Curie elle mêle processus chimiques et haïkus visuels dans des micro-fictions montées sur cadres en bois.

INFOS PRATIQUES :
PAD Paris
Jusqu’au 7 avril 2019 !
Les Tuileries
102 Rue du Faubourg Saint-Honoré
75001 Paris
Tarifs : Adulte: 25€ / Etudiant: 10€
https://www.pad-fairs.com

Pour poursuivre dans le quartier : la Promenade du collectionneur (2ème édition) à l’Hôtel Meurice à l’initiative de la Maison Parisienne et la galerie Gosserez.

X
X