L'EditionPhoto

Chose Commune rend hommage à Issei Suda dans “78”

Temps de lecture estimé : 2mins

Cet ouvrage aura réussi à parcourir un chemin semé d’embûches, pour voir le jour en pleine période de confinement… Avec “78”, la petite maison d’édition française Chose Commune rend ici hommage au photographe japonais Issei Suda, en rassemblant 78 photographies inédites au sein d’un recueil tout en délicatesse…

“À travers ce livre, la vision profondément urbaine et surprenante de Suda se déploie en contrastes et clins d’oeil. La présence inattendue des animaux, ou les regards mutins des enfants rebondissent sur des scènes de rue aussi quotidiennes qu’étranges. De Tokyo à ses préfectures avoisinantes, l’univers du photographe s’imprègne des dynamiques de la ville pour en restituer – non sans ironie – tout le souffle. Cette même énergie affleure dans la profondeur des noirs et le tranchant des contrastes d’Issei Suda qui font la singularité de son oeuvre.”. C.S.P.K.

Lorsque Cécile Sayuri Poimboeuf-Koizumi, fondatrice de Chose Commune, souhaite consacrer un ouvrage au photographe japonais, Issei Suda, nous sommes en janvier 2019. Elle contacte alors le photographe qui lui répond immédiatement, pour lui proposer une rencontre. La venue de l’éditrice au Japon étant prévue en automne de cette même année, le rendez-vous est convenu. Malheureusement, rattrapé par le temps, Issei Suda meurt au mois de mars. Cécile décide tout de même de rencontrer l’épouse de l’artiste, Yokshiko. Elle découvre alors qu’Issei avait préparé une boîte de tirages de photographies qui n’avaient jamais été publiées. Un ensemble d’images prises essentiellement dans les rues de Tokyo entre 1971 et 1983. En feuilletant ces archives, l’éditrice sélectionne les photos, celles qui formeraient l’ouvrage, dont le projet avait débuté avant la disparition de l’auteur. 78, c’est le nombre de tirages qu’elle choisit. 78 c’est également l’âge à laquelle Issei Suda est mort. Étrange coïncidence. C’est ainsi que le titre du livre est né. Après plusieurs mois de travail, Chose Commune réalise un splendide livre posthume, sorti en pleine crise sanitaire du covid-19, à l’occasion de l’anniversaire de la disparition du photographe. Sensible hommage.

INFORMATIONS PRATIQUES
78
Issei Suda
Couverture rigide
24 x 28 cm
78 photographies
128 pages
Français / anglais / japonais
Date de publication : 1er avril 2020
ISBN: 979-10-96383-16-0
55€
https://chosecommune.com/fr/book/issei-suda-78/

À LIRE :
Covid-19 et les éditeurs : Entretien avec Cécile Sayuri Poimboeuf-Koizumi, Chose Commune

Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres médias.

You may also like

En voir plus dans L'Edition