Temps de lecture estimé : 6mins

Pour sa troisième carte blanche, la commissaire invitée du festival L’Été Photographique de Lectoure, Émilie Flory nous propose de quitter le Gers, pour partir au bord de l’Océan Pacifique, à San Francisco. Direction le Pier 24 Photography, un lieu singulier situé sur l’Embarcadero de San Francisco, sous le Bay Bridge. Aujourd’hui, Émilie Flory partage avec nous son coup de cœur pour ce lieu d’exposition qui abrite la collection permanente de la Fondation Pilara et qui se consacre à la collecte, la préservation et l’exposition de photographies.

C’est bien de traverser l’océan pour le troisième jour ensemble. Je veux parler aujourd’hui d’un lieu qui m’a fait du bien lorsque je vivais à San Francisco. C’est un espace incroyable, avec des propositions atypiques pour les États-Unis (la gratuité d’entrée par exemple !). Il s’agit du Pier 24.
Les directeurs Chris McCall et Allie Haeusslein font un travail formidable, engagés auprès des artistes, de la valorisation de cette magnifique collection et une politique d’accueil des publics rare et précieuse. En effet la volonté du lieu reste que les œuvres et les expositions soient visitées dans les meilleures conditions possibles. L’entrée est donc gratuite sur réservation d’un créneau, ce qui permet d’avoir une jauge réduite. Les visiteurs profitent ainsi des espaces et d’un temps de contemplation serein, pas de foule, pas de brouhaha. J’aime cette idée généreuse et j’en ai profité un maximum !!

Vue de l’exposition Secondhand 2014, Installation d’Erik Kessels © et crédit photo l’artiste et Pier 24

Vue de l’exposition Secondhand, Joachim Schmid série Photogenetic Drafts © l’artiste et Pier 24. Photo ÉF

Détail de l’exposition Secondhand, détail de l’installation de Maurizio Anzeri, © l’artiste et Pier 24. Photo ÉF

Situé sur l’Embarcadero de San Francisco, sous le Bay Bridge, Pier 24 Photography abrite la collection permanente de la Fondation Pilara, qui se consacre à la collecte, la préservation et l’exposition de photographies. Cette Fondation a une belle histoire, c’est la rétrospective Révélations de Diane Arbus au SFMoMA (San Francisco Museum of Modern Art) en 2003 qui a inspiré l’achat de la première photographie de la Fondation Pilara : un portrait de la série Untitled d’Arbus. « L’intensité émotionnelle qui caractérise cette photographie a inspiré les acquisitions ultérieures de la collection, qui compte aujourd’hui plus de 4 000 œuvres d’artistes internationaux, couvrant toute l’histoire du médium et son étendue internationale. Au cœur de la collection se trouvent les photographes qui ont été exposés pour la première fois lors de deux expositions phares du vingtième siècle : New Documents (1967) au Museum of Modern Art et New Topographics (1975) à Eastman House. Ces dernières années, la Fondation a rassemblé des photographes émergents en profondeur, développant des fonds qui témoignent de l’évolution des pratiques dans ce domaine. » (source site Pier24)

Détail de l’exposition, Erik Kessels, série In Almost Every Picture #8 (Oolong) © l’artiste et Pier 24. Photo ÉF

Vue de l’exposition Secondhand, Matt Lipps série Horizon/s © l’artiste et Pier 24. Photo ÉF

Pier 24 Photography est installé dans l’annexe historique du bâtiment portuaire Pier 24 conçue en 1935 pour relier 2 jetées. La Fondation Pilara est la première en 30 ans à occuper ce bâtiment historique du port de San Francisco d’environ 2600 m2. Ouvert en 2010 après deux ans de rénovation, il propose de vastes espaces d’exposition et, ce qui ne gâche rien, une vue assez fascinante sur la Baie.
Ils organisent depuis 12 ans, deux expositions annuelles inspirées par les œuvres de la collection et accompagnées d’un catalogue. « L’exposition inaugurale mettait en évidence des veines importantes de la collection, avec des salles consacrées au portrait, aux photographes contemporains de la région de la Baie de San Francisco, aux images historiques de la ville, aux premières photographies américaines en couleur et aux œuvres produites par la Farm Security Administration (FSA). Cette exposition comprenait également des portfolios complets de Diane Arbus, Larry Clark, Lee Friedlander et Garry Winogrand. Dans de nombreuses expositions qui ont suivi, ces thèmes ont été approfondis. »

Vues de l’exposition Whiteness of The Whale de Paul Graham, 2014 © et crédit photo l’artiste et Pier 24

Vues de l’exposition Whiteness of The Whale de Paul Graham, 2014 © et crédit photo l’artiste et Pier 24

Vues de l’exposition Whiteness of The Whale de Paul Graham, 2014 © et crédit photo l’artiste et Pier 24

Pour ma part, j’ai pu y voir Secondhand, qui abordait des sujets que je questionne en tant que commissaire : la collecte, la réutilisation et réinterprétation des images par les artistes et plasticiens. J’ai eu plaisir à voir un riche déploiement du travail d’Erik Kessels (incluse une série qui m’émeut toujours : celle de Oolong le lapin), un ensemble de Photogenetic Draft de Joachim Schmid (que j’ai exposé en 2011 et trouvé dans une variation différente ici), revoir John Baldessari et Richard Prince et découvrir le travail de Matt Lipps et Maurizio Anzeri, entre autres. L’incroyable monographie de Paul Graham The Whiteness of the Whale a été aussi marquante, pour la présentation presque « historique » du travail mais aussi dans la façon dont l’artiste et les commissaires ont investis ces grands espaces à travers un grand nombre de séries de Graham.
J’ai également eu la chance, grâce à des amis commun artistes (Chris McCaw et Rachel Phillips) de rencontrer Allie, qui m’a fait visiter les réserves et les espaces de travail, assez inspirants et évidemment stimulants pour tout professionnels (et collectionneurs). En attendant un prochain voyage en Californie, vous pouvez découvrir les expositions sur leur site mais aussi la liste des artistes de la collection (dont une petite dizaine de français), cela donne le vertige et le sourire.

INFORMATIONS PRATIQUES
Pier 24
The Embarcadero
San Francisco, CA 94105
Tél. : +1 415.512.7424
Email: info@pier24.org
https://pier24.org

Gratuit
Ouvert du lundi au vendredi de 9 heures à 17h15, sur rendez-vous

La Rédaction
9 Lives magazine vous accompagne au quotidien dans le monde de la photographie et de l'Image.

    You may also like

    En voir plus dans L'Invité.e