Temps de lecture : 45 secondes

La Galerie Dukan basée à Saint-Ouen, en banlieue parisienne présente, jusqu’au 6 mars prochain, la première exposition de peintures de la photographe japonaise Kimiko Yoshida. RorschachYoshida une carte blanche de Jean-Alexis Pougatch.

Les RorschachYoshida ouvrent la voie à un prolongement du tableau hors de lui-même, à une ouverture de la peinture au-delà des limites de la peinture, laquelle laisse alors entrevoir un infini qui excède ce qu’elle représente. Dans ces compositions, où il n’y a plus d’ordonnancement hiérarchique de la forme, du motif ou de la figure dans l’espace de la couleur qui constitue la surface du tableau, le visage de l’artiste tend à disparaître directement dans les plis de la peinture, à s’effacer dans le plan du motif, à s’immatérialiser dans l’abstraction de la coulure, à s’évanouir dans la surface accidentée de la tache. En procédant ainsi, l’artiste ne prolonge pas seulement ses investigations sur la disparition de soi et l’effacement de la figure, mais elle ouvre également son art à un au-delà de la représentation, à une « forme informe » qui est le cœur invisible de l’image, le cœur infini et innommé de toute image.

Jean-Michel Ribettes

EXPOSITION
Kimiko Yoshida
RorschachYoshida
Du 4 février au 6 mars 2017
Galerie Dukan
107, rue des Rosiers
93400 Saint Ouen
info@galeriedukan.com
http://www.galeriedukan.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.

X
X