Temps de lecture : 1 minute et 54 secondes

Cette semaine, nous avons choisi de vous présenter le travail photographique de Cyril Le Tourneur d’Ison. Après plus de 25 ans à voyager à travers le monde pour la presse, il nous livre ici un sujet plus personnel. Sa série « Palimpseste » nous ouvre les portes d’un monde aux contours imaginaires. Ses images sont actuellement présentées dans le cadre d’une exposition itinérante en Mayenne.

À la manière d’un parchemin dont l’écriture chevauche les traces de textes anciens s’effaçant peu à peu, et qu’on appelle « un palimpseste », le paysage conserve les traces de son passé. Le paysage en tant que « palimpseste de l’histoire » est la métaphore des différentes empreintes de l’Homme sur la Nature à travers le temps.

Héritage de huit siècles de civilisation paysanne, le bocage en Mayenne est le résultat d’écritures entremêlées imprimées par les générations successives. Il raconte la singulière sensibilité de l’histoire du monde rural dans l’ouest Français. C’est un vestige de l’époque où l’art de la marqueterie bocagère avait atteint un haut degré d’accomplissement. Les habitants de ce territoire n’ont cessé de raturer et de récrire le vieux grimoire du bocage. Aujourd’hui la modernité élargit inexorablement son empreinte sur « la campagne éternelle ». Ce bocage inscrit dans le paysage séculaire serait-il menacé d’un effacement irréversible ?

Le paysage en Mayenne oppose désormais de façon radicale la transparence des champs ouverts à l’opacité du bocage. Quand l’ombre des haies disparait, nous sommes condamnés à la vision au lointain embrassant le vide de grandes parcelles à perte de vue. Comme si l’horizon avait englouti le paysage érigé depuis des siècles. Pourtant, la nature sait encore révéler sa force irrésistible et toute son énergie créatrice. Par endroit elle résiste dans sa dimension sauvage qui recèle une précieuse biodiversité.

Ce travail photographique ambitionne de restituer l’expérience d’une relation intime avec la mystérieuse opacité d’un paysage, où l’imaginaire se superpose au réel. L’empreinte des chemins abolis et des sillages éphémères révèlent par transparence des histoires sans cesse réécrites à travers le temps et l’espace. Et leur vertu n’est pas des moindres, car « le chemin est une alchimie du temps sur l’âme » (Jean-Christophe Rufin).

La perception du paysage change au rythme de ses transformations contemporaines. Et le souvenir d’une haie abattue disparaît d’une génération à l’autre. Le bocage nous restitue cette mémoire. Celle des talus, champs séparés, et autres haies bourrues, demeurés intacts au long de huit siècles. Celle des chemins creux où l’homme se trouve alors « au plus profond, engagé dans la terre du pays, parmi les chemins couverts et protecteurs » (Jean-Loup Trassard). Aujourd’hui le maillage bocager est devenu une sorte de trompe-l’œil car il se réfère à un paysage qui n’est plus.

Ces chemins où passèrent en sillage des générations de femmes et d’hommes ouvrent une fenêtre sur notre imaginaire. Tant que leurs traces survivront, le récit des habitants de ce territoire sera préservé et ouvert sur le temps. « Nous sommes les enfants de notre paysage », écrivait Lawrence Durrell.

http://www.cletourneurdison.com

INFORMATIONS PRATIQUES

sam27avr(avr 27)10 h 00 mindim02jui(jui 2)18 h 00 minPalimpsesteCyril Le Tourneur d’IsonMusée du Château de Mayenne, Place Juhel, 53100 MayenneType d'événement:Exposition,Photographie

mar04jui(jui 4)9 h 00 mindim28jul(jul 28)20 h 00 minPalimpsesteCyril Le Tourneur d’IsonGrille du Centre de Culture scientifique Laval, 21 Rue du Douanier Rousseau, 53000 LavalType d'événement:Exposition,Photographie

lun04nov(nov 4)10 h 00 minsam30(nov 30)18 h 00 minPalimpsesteCyril Le Tourneur d’IsonGrilles du Centre hospitalier du Haut-Anjou, 1 Quai du Dr Lefèvre, 53200 Château-GontierType d'événement:Exposition,Photographie

X
X