L'InterviewPhoto

Covid-19 et les festivals : Entretien avec Odile Andrieu, Les Promenades Photographiques

Temps de lecture estimé : 4mins

La crise sanitaire liée au covid-19 touche tous les acteurs du monde de la photographie. Nous souhaitons donner la parole à chacun. Aujourd’hui, nous partageons notre entretien réalisé avec  Odile Andrieu, directrice des Promenades Photographiques. Suite aux annonces gouvernementales sur une date possible de réouverture des festivals, la manifestation a décidé de décaler les dates de son événement afin de maintenir cette 16ème édition pour le public.

Toute l’équipe du festival se mobilise pour que cette édition 2020 puisse avoir lieu. En 16 ans d’existence, la manifestation a connu un grand nombre de difficultés, forgeant ainsi leur pugnacité et leur faculté d’adaptation. Restant à l’écoute des recommandations des autorités, les Promenades Photographiques de Vendôme devraient ouvrir à la mi-juillet, soit un mois après l’ouverture prévue initialement.  La directrice du festival, Odile Andrieu, qui a combattu le virus au début de l’épidémie, tient à appuyer l’importance du fait que les lieux culturels, comme les musées mais aussi les festivals, ne soient pas oubliés et puissent réouvrir rapidement.

Les arts plastiques sont les grands oubliés dans cette histoire. Comment peut-on demander aux français de rester sur le territoire, sans leur proposer une offre culturelle ? Si la nourriture est une première nécessité, la nourriture intellectuelle est un besoin, et c’est un besoin pour l’esprit. J’espère que le gouvernement va prendre conscience que les français vont avoir besoin de s’alléger l’esprit, que les artistes ont besoin d’être vus“.

Les Promenades de Vendôme préparent actuellement cette nouvelle édition sur le thème de l’Extrême-Orient et des Végétales avec un programme de 30 expositions. Pour assurer la sécurité des visiteurs, de nombreux moyens vont être mis en place, comme un marquage au sol réalisé afin de respecter la distanciation sociale, avec la mise en place d’un parcours de circulation particulier pour visiter les expositions, pour maîtriser le flux des visiteurs. Il est prévu un maximum de gants, de gel hydroalcoolique et de masques… Masques qui seront d’ailleurs confectionnés par l’équipe du festival !

INFORMATIONS PRATIQUES
Promenades Photographiques de Vendôme
Mi-Juillet  au 20 septembre 2020
(sous réserve de modifications)
Entrée libre
https://promenadesphotographiques.com/

A LIRE :
Covid-19 et les métiers de la presse : Entretien avec Sylvie Dannay, rédactrice photo
Covid-19 et les photographes : Entretien avec Laurent Ferrière « J’ai perdu 90% de mon activité »
Covid-19 et les photographes : Entretien avec Christophe Beauregard « Il faut profiter du confinement pour avancer »
Covid-19 et les photographes : Entretien avec Juliette Agnel « Pour un fonds d’urgence unique! « 
Covid-19 et les photographes : Entretien avec Chau-Cuong Lê « Les doutes et les angoisses resurgissent »
Covid-19 et les photographes : Témoignage d’une photographe Anonyme « Les critères du fonds de solidarité sont injustes ! »
Covid-19 et les photographes : Témoignage de David Giancatarina « Je n’ai droit à aucune aide ! »
Covid-19 et les photographes : Entretien avec Marlène Hodée « Mon activité est impactée jusqu’en 2021 ! »
Covid-19 et les photographes : Entretien avec Jean-Louis Courtinat

EGALEMENT
Un Festival droit dans ses bottes Éloge de la Lenteur aux Promenades Photographiques de Vendôme 1/2
L’Éloge de la Lenteur aux Promenades Photographiques de Vendôme 2/2
Primitive Acids de Thomas Gosset exposé aux Promenades photographiques de Vendôme
Rencontre avec Sarah Moon dans le cadre des 15èmes Promenades Photographiques de Vendôme
Rencontres aux Promenades Photographiques de Vendôme
#FestivalDeLété : Les Promenades Photographiques de Vendôme

Ericka Weidmann
Après des études d'Arts Appliqués et de photographie, elle rejoint un magazine en ligne consacré à la photo en tant que directeur artistique, poste qu'elle occupera pendant 10 ans. En 2010, elle s'installe comme DA en indépendant. En parallèle, elle devient responsable éditorial pour Le Journal de la Photographie et c'est en septembre 2013 qu'elle co-fonde le quotidien L’Oeil de la Photographie pour lequel elle est rédactrice en chef jusqu'en septembre 2016 avant de fonder 9 Lives magazine ! Ericka Weidmann est également journaliste pigiste pour d'autres médias.

You may also like

En voir plus dans L'Interview