378 Views |  Like

Carte blanche à Carine Dolek : Le Maître de Feng Shui

Temps de lecture : 1 minute et 6 secondes

Pour sa deuxième Carte Blanche, Carine Dolek, co-fondatrice et membre du comité artistique du festival Circulation(s) dédié à la jeune photographie européenne a choisi de nous parler littérature. Et c’est avec une série de romans de Nury Vittachi : Le Maître de Feng Shui, qu’elle dédie son coup de cœur.

Nury Vittachi est un célèbre auteur et chroniqueur de Hong-Kong. Son personnage phare, CF Wong, est Maître de Feng Shui à Singapour. Flanqué de son assistante occidentale qui lui a été imposée par son plus gros client, qu’il choie obséquieusement, terrorisé à l’idée de le perdre, il travaille comme consultant pour résoudre des problèmes de Feng SHui qui se révèlent souvent des enquêtes criminelles ou domestiques. Tout le délice est dans la communication plus que relative des personnages: CF Wong est maître de feng shui certes, mais il parle un anglais laborieusement sorti d’un guide de conversation, bourré de faux amis. Misogyne, cupide, raciste, il aime passionnément l’argent, se cacher de sa secrétaire caractérielle qui ne vit que pour se vernir les ongles, manger, si possible des petits animaux vivants ou des plats brûlants, au sens thermique comme au sens épicé, tandis que son assistante, outrageusement occidentale, est une jeune végétarienne, branchée et citoyenne du monde. De la reine d’Angleterre, aux militants vegans, skateurs, clubs de voyants fin gourmets et aux peseurs d’os, de l’énigmes des mètres carrés manquants dans un garage de millionnaire à la traversée de la ville en toute discrétion de l’éléphant avec une bombe dans l’estomac sur une planche à roulettes, les romans humoristico-policiers de Nury Vittachi posent un univers en équilibre entre le Yi Jing et l’absurde, où, à l’exclamation de son assistante « Mais vous êtes cupide! », le héros peut, le plus naturellement du monde, répondre « Oui, merci. »

Le blog de Nury Vittachi
http://www.mrjam.org