Temps de lecture : 3 minutes et 8 secondes

Nous revenons sur Camera Camera, l’un des temps forts d’OVNi 2018 – sous le patronage de Jean Jacques Aillagon – qui s’est déroulé les 24 et 25 novembre dernier avec Odile Redolfi, directrice du Windsor et Présidente fondatrice d’OVNi  et Haily Grenet, directrice de Camera Camera. Toutes deux nous reçoivent dans le lobby de l’hôtel, centre névralgique de l’évènement, ponctué d’œuvres selon son ADN.

Marie-Elisabeth De La Fresnaye : OVNi et Camera Camera fusionnent, en quoi est -ce une valeur ajoutée pour le projet de départ ?

Odile Redolfi : C’est assurément une plus value en ce qui concerne la visibilité et l’impact des 2 événements.
OVNi 2018 s’inscrit sous l’égide de l’hospitalité artistique qui irrigue l’ensemble des propositions
OVNi en ville fédère le tissus local élargi : musées, lieux insolites, espaces privés, personnes engagées dans l’art contemporain, et propose aux visiteurs un parcours dans la ville renouvelé.

OVNi à l’hôtel, permet d’inviter des institutions des quatre coins du monde du Broad Museum du Michigan au Total Museum de Seoul à la Maison Européenne de la photographie, des collectionneurs comme Atlantis de Marseille et Videokunst de Geneve, des structures non profit comme Sam Art Project ou Karma de Berlin.C’est le croisement de tous ces acteurs qui fait la force de ce festival, sa richesse, qui crée une dynamique et transcende les frontières et les approches du medium.
OVNi 2018 a élargi son champs d’action pour fédérer 4 hôtels niçois, ce qui est tout à fait inédit : la Villa Victoria, la Villa Rivoli, le Malmaison et le Splendid (spa).

M-E. F. : Quels temps forts vont rythmer la programmation d’OVNi orchestrée en plusieurs temps ?

OR : -OVni en ville, ouvrait dès le WE dernier avec le lancement parcours dans le vieux Nice et la grande soirée aux abattoirs.
Ce week-end, le parcours se poursuit dans le quartier des musiciens avec principalement des espaces privés qui complètent l’offre.

-OVNi à l’hôtel, propose des rencontres avec les curateurs samedi après-midi à partir de 14h30.
Camera Camera, une rencontre avec les collectionneurs du Tokyo Art Club, Samedi à 16h
La soirée de remise des prix de Camera Camera sera à 19h30 chez Millon Riviera.

M-E. F. : Camera Camera 2ème édition, quelles sont les nouveautés ?

Haily Grenet : Les projets spéciaux sont étoffés.
Pour la première fois, les Amis du Palais de Tokyo participent et investissent le 5ème étage de l’Hôtel Windsor d’une sélection très contemporaine de vidéos dont certaines sont prêtées par Isabelle Bourgeois collectionneuse.
L’Oeuvre Beexel d’Emma Picard produite in situ, qui a installé une ruche sous les toits du Windsor et dont les abeilles construisent les alvéoles le temps que la vidéo deviennent une sculpture.
L’atelier de créations cinématographiques Micro-Logies propose une initiation sous la forme de micro-fictions filmiques en immersion totale dans l’hôtel Windsor, source principale d’inspiration.

M-E. F. : Quel est le profil des galeries participantes ?

HG : Ce sont pour la plupart des galeries jeunes ou présentant des artistes émergents. La plupart des artistes présents sur la foire sont transdisciplinaires, la vidéo n’étant qu’un des medium qu’ils utilisent et cette foire leur permet de jouer avec.
En termes géographiques, les régions parisienne, PACA, Clermont Ferrand, Béziers et Genève à l’international.
Un équilibre se note entre primo-participantes et confiance renouvelée.

M-E. F. : Quels sont les objectifs et retombées commerciales attendues ?

HG : Un sold out 😉
Plus sérieusement nous sommes encore une foire jeune et il est toujours difficile de s’imposer dans ce paysage très concurrentiel y compris avec la vidéo, la foire LOOP de Barcelone se déroulant en même temps que nous cette année. Mais c’est aussi une source d’inspiration et de stimulation !
Les parisiens sont toujours très sollicités avec notamment Paris Photo qui vient de se terminer.
En tout cas, grâce à Odile, nous avons obtenu des partenariats avec des nombreux hôtels de Nice qui vont accueillir des projets et collectionneurs impliqués, invités par les galeristes ou curieux de vivre l’expérience !

Galeries Participantes : 22.48M2 – Paris – Emilie Brout & Maxime Marion , Air Project – Genève – Romain Vicari, Analix Forever- Genève – Raymundo / Andreas Angelidakis, Galerie Charlot – Antoine Schmitt – Paris, Galerie Claire Gastaud – Clermont Ferrand – Samuel Rousseau, Galleria Continua – San Gimignano / Beijing / Les Moulins / Habana – Sislej Xhafa, DIX9 Hélène Lacharmoise – Paris – Marco Godoy, Dohyang Lee – Paris Violaine Lochu / Clarissa Baumann / Jenny Feal / Charlotte Seidel / Jin Ham / Sun Choi / Elisabeth S. Clark / Rohwajeong / Marcos Avila Forero / Paula Castro, Double V – Marseille – Ugo Schiavi / Sylvain Couzinet-Jacques, Dupré & Dupré – Béziers – Patrice Barthès / François Vogel – Espace à VENDRE – Nice – Louis Jammes / Maxime Duveau, La Ferronnerie Brigitte Negrier – Paris – Laurent Fievet/ Sanna Kannisto / Frederic Coché, H Gallery – Paris – La Cellule (Becquemin & Sagot), Galerie Eva Hober – Paris – Pauline Bastard, Galerie Eric Mouchet – Paris – Pierre Gaignard / Louis Cyprien Rials / Capucine Vever , Moving Art – Nice – Fabiana Cruz / Beatriz Moreno / Anne-Sophie Viallon, Galerie PACT – Paris – Sarah Meyohas, Galerie Porte-Avion – Marseille- Alexandre Gérard, Sintitulo – Sébastien Arrighi – Mougins, UN-SPACED – Paris – Anne-Valérie Gasc, Eva Vautier – Nice – Pauline Brun, Véronique Smagghe – Paris – Raymond Hains / Eric Michel

INFOS PRATIQUES :
Camera Camera
24 et 25 novembre 2018
Programmation OVNi :
http://www.ovni-festival.fr/camera-camera-2018/
Hôtel Windsor -Chambres d’artistes :
https://www.hotelwindsornice.com/

X
X