618 Views |  2

Carte blanche à Christophe Laloi : La naissance d’un réseau

Temps de lecture : 2 minutes et 48 secondes

Pour sa troisième carte blanche, notre invité de la semaine Christophe Laloi, directeur artistique des Voies Off, revient sur la création d’un réseau visant à rassembler un ensemble de structures associatives françaises qui œuvrent dans le domaine de la photographie. C’est ainsi que le réseau diagonal naît, et il fêtera cette année ses 10 ans !

Il est trois heures du matin, dans la cour de l’Archevêché, cœur palpitant de la ville d’Arles, pendant les Rencontres de la photographie. Comme chaque soir de la semaine d’ouverture du Festival Voies Off, nous avons poussé les chaises après les projections et tout le monde danse. Fin de nuit, fin de parcours, l’endroit est connu pour ses fêtes endiablées, qui s’éternisent et font vibrionner les rêves des dormeurs alentours.

Nous devons être en 2008. Je participe à la fête en accueillant nos invités. Ce soir là, Erick Gudimard est avec nous. Il a fondé les Ateliers de l’image à Marseille il y a une vingtaine d’années. En bons voisins, nous entretenons une relation amicale, enrichie par de nombreux échanges professionnels. Sa structure est à une encablure, et nous partageons les mêmes envies et les mêmes difficultés pour déployer nos missions. Tout comme Voies Off, les Ateliers de l’image sont engagés dans le soutien des auteurs et de la photographie contemporaine. Alors que nous organisons un festival dédié aux artistes émergents, les Ateliers de l’image partagent leurs activités entre l’exposition et l’éducation à l’image. Erick Gudimard est un homme volontaire, qui poursuit sa route en cheminant à l’aide de valeurs qu’il a adoptées pour la direction de sa structure. Ces valeurs sont faites avant tout de respect et d’humanisme, mais aussi d’ouverture.

Au cours de nos échanges, nous dégustons à petite lampée un champagne frappé, lorsqu’il me fait part de l’idée qu’il poursuit. Selon lui, si la France est riche d’un ensemble de structures associatives qui œuvrent dans le domaine de la photographie, il manque à cette communauté une superstructure nationale qui soit en mesure de porter les propositions, mais aussi les besoins de chacun. Le sourire aux lèvres, il me dit qu’il réfléchit sérieusement à la création d’un réseau pour la photographie, et qu’il en a déjà parlé avec quelques personnes. Séduit, je lui réponds que l’idée est bonne, ce réseau n’existe pas, et je suis prêt à le suivre.

A partir de ce moment, le talent d’Erick a été de ne jamais lâcher, et de mettre les membres fondateurs, au nombre de neuf, autour d’une table, après les avoir sollicités un par un. La genèse s’est étalée dans le temps, car il a fallut réfléchir, et trouver, au-delà de nos nombreuses différences, ce qui nous rassemblait. Les éléments fondateurs furent la création des premiers statuts, et l’adoption d’un patronyme commun : le réseau Diagonal était né en 2009.

En 2019, nous nous apprêtons à fêter sur tout le territoire national les 10 ans de notre réseau, qui compte à présent 23 structures. L’initiative a porté ses fruits, et nous nous sommes dotés d’une charte de valeurs communes, que chaque membre doit adopter. Cette charte met en avant un état d’esprit militant pour le soutien des auteurs et de la création, et l’éducation à l’image y tient une place majeure, afin de donner des clefs de lecture et de compréhension aux citoyens de cette société baignée par les images.

Le réseau Diagonal anime une immense communauté rapprochant le public et les artistes, à travers une kyrielle de propositions annuelles dont les statistiques ne feraient rougir personne. Avec l’appui de ses partenaires, dont le Ministère de la Culture, le CNAP et l’AFDAS, et les partenaires de chaque structure en région, il s’affirme comme un élément moteur et dynamisant de la vie artistique, culturelle et professionnelle sur le territoire.

En participant à la fondation du réseau, Voies Off s’est rapproché d’autres structures, et a trouvé dans ce compagnonnage une véritable solidarité, et de multiples occasions de reposer la question du sens de nos actions. Autour de la table, les réponses sont multiples, mais toutes convergent vers un idéal : affirmer, encore et toujours, à quel point notre société éclatée et rongée par ses démons, a besoin des artistes pour libérer la pensée et les énergies dont nous avons tous besoin.

https://reseau-diagonal.com/

Photographes ! L’appel à candidature pour pour participer aux Prix Voies Off est prolongé jusqu’au 15 avril prochain !

mar15jan0 h 00 minlun15avr0 h 00 minParticiper aux Prix Voies Off 2019 2019Galerie Voies Off, 26 ter, rue Raspail 13200 ArlesType d'événement:PhotographieType d'événement 2:Festival,Prix

A LIRE :
Printemps de l’art contemporain et MP21018 : Marseille fédératrice d’énergies accueille l’Ecosse
Rencontre avec Fred Boucher, Directeur artistique des Photaumnales Comment se portent les « petits » festivals de photographie?