Temps de lecture : 1 minute et 23 secondes

La 19ème édition du festival des Boutographies de Montpellier vient d’annoncer les noms de ses premiers lauréats. Ces prix visent à révéler les nouveaux talents de la scène photographique européenne. Le Prix du Jury a été attribué à la jeune photographe roumaine Patricia Morosan et le lauréat coup de cœur du magazine partenaire Réponses Photo revient au belge Sébastien Cuvilier.

Patricia Morosan récompensée pour sa série « Remember Europe »

Remember Europe est un voyage photographique qui envisage le centre comme une quête existentielle, comme un destin géographique et comme une métaphore politique. Le centre géographique de l’Europe se trouve quelque part entre la Mer Méditerranée au Sud, l’Atlantique à l’Ouest, le Cap Nord et l’Oural à l’Est.
Plusieurs lieux, dans sept pays différents, déclarent être au centre du continent européen et le signifient par un monument. Remember Europe est une géographie émotionnelle des lieux qui affirment être ni plus ni moins que le centre de cette entité à la recherche d’elle-même : l’Europe.
Née en Roumanie, Patricia Morosan vit et travaille à Berlin et a participé à de nombreux festivals tels que Lodz en Pologne ou Bursa en Turquie.

Sébastien Cuvilier récompensé pour son travail « Paradise City »

Le mot Paradis vient de l’ancien persan Paridaida, littéralement « jardin clôturé ». Quand les grecs envahirent la Perse, ils furent tellement éblouis par les jardins royaux qu’ils s’approprièrent le mot, devenu paradeisos en grec. Aujourd’hui, la jeunesse iranienne a sa propre notion du paradis. Pour certains, c’est un petit village dans le nord de l’Iran, où on peut échapper au fameux smog de Téhéran.
Pour quelques artistes et néo-hippies, c’est une plage enclavée dans une petite île du golfe persique, loin des contraintes sociales et religieuses. Pour d’autres, c’est quelque part en Europe ou en Amérique du Nord. Mais pour la plupart, c’est surtout un espoir, une forme de nostalgie, la recherche d’un nouveau départ ou d’une reconstruction.
Né en Belgique, Sébastien Cuvilier vit et travaille au Luxembourg. Son approche de la photographie se concentre sur son aspect narratif et documentaire, avec une affection particulière pour des sujets autour de la notion de communauté.

Les séries primées sont visibles dans le cadre de la programmation du festival jusqu’au 26 mai prochain.

INFORMATIONS PRATIQUES

sam04mai(mai 4)10 h 00 mindim26(mai 26)18 h 00 min19ème édition des BoutographiesRencontres photographiques de Montpellier Organisateur: Les Boutographies Type d'événement:Festival,Photographie

X
X