Temps de lecture : 2 minutes et 48 secondes

Commissaire d’exposition et critique d’art, Jérôme Sans co-fondateur du Palais de Tokyo avec Nicolas Bourriaud, a dirigé l’Ullens Center for Contemporary Art à Pékin, co-fondé la société Perfect Crossovers entre Paris et Pékin, lancé le magazine Officiel Art et dirige le projet Rives de Saône et Polygone Riviera. Nous le rencontrons à l’occasion du lancement d’Eldorado, le nouveau chapitre de Lille 3000. Il co-signe avec Jean Max Colard trois expositions majeures du parcours.

Le parcours
Le monde contemporain ne cesse de développer sans arrêt de nouveaux eldorados qu’ils soient philosophiques (zen, pensée meilleure), économiques (quête du succès, échappatoire des paradis fiscaux, ..), écologiques..il nous semblait dès lors intéressant de se pencher sur ce phénomène à partir de ce parcours, au Tripostal, mais aussi au Palais des Beaux Arts et au Muba de Tourcoing.
Eldorado est une trilogie dont le premier volet au Tripostal, agit comme une sorte de vaisseau amiral « Eldorama » conçu en 3 chapitres : 1. Les Mondes rêvés, 2. La Ruée, l’exode, 3. Les nouveaux eldorados contemporains et désillusions. Tous ces paradis qui se révèlent artificiels et laissent sur la touche beaucoup de gens, d’accidents, d’horreurs que l’on oublie souvent. Sur les 3 niveaux du Tripostal une quarantaine d’artistes internationaux traversent mythes anciens et utopies partagées entre poésie et violence, bruit et fureur.
Pour le Palais des Beaux Arts, en plus de la vaste installation onirique de Mathias Kiss pour l’atrium qui ouvre le champ des possibles, nous avons invité 5 artistes à venir s’insérer en résonnance et réactiver les collections archéologiques souterraines fabuleuses, de l’Antiquité à l’époque médiévale et la Renaissance. De Thomas Lélu, à Kendell Geers, mentalKLINIK, Laurent Grasso, Micea Cantor ou Olga de Amaral, « Golden Room » montre que l’or relie l’ensemble de l’histoire de l’art par l’iconographie et le traitement de ces tableaux. Mircea Cantor à partir des fonds dorés des icones imagine ces couvertures de survie dont il a recouvert entièrement les murs et les sols dans une salle fascinante, sorte de caverne d’Ali Baba, chambre des trésors même si le matériau est de pacotille et renvoie à des migrations et tragédies très actuelles. Il a intégré au milieu une sorte de colonne descendante en référence à Brancusi mais faite d’épingles à nourrice en or 24 carats. Kendell Geers revisite l’iconographie de la mort et insiste sur la violence des Conquistadors, mentalKLINK brouille le naturel du superficiel, Olga de Amaral se saisit de textiles et artefacts colombiens scintillants, Laurent Grasso mène une fausse mémoire historique. Nous assistons à un reversement de valeurs, du rien à tout, du désir absolu à l’enfer. Chaque artiste intervient dans une salle dédiée constituant une vaste vanité en puissance, une perpétuelle histoire de faux semblants.
Dernier volet de la trilogie au MuBa à Tourcoing avec « Les enfants du paradis » qui réunit une génération d’artistes qui regarde le monde et réinvente la peinture avec un nouveau souffle à partir d’utopies réactivées et réenchantées.

Genèse de l’invitation de Lille 3000
Nous avons été invités Jean-Max Colard et moi, rejoints par Isabelle Bernin par Lille 3000 à composer l’écriture de cette exposition que nous avons conçu en 3 temps, lieux et angles totalement différents en un temps relativement record.

Quels échos avec les autres expositions dont la Déesse verte en Gare Saint Sauveur ?
Tout est lié même si chacun est intervenu avec sa perspective, son histoire. Nous savons bien qu’à l’image de la vaste mappemonde installée en Gare de Lilles Flandres « Museum of the moon » de Luke Jerram les nouveaux espaces d’aujourd’hui sont des espaces d’eldorado, encore à coloniser.

INFOS PRATIQUES :
Eldorama
Du 27 avril au 1er septembre 2019
Le Tripostal
Avenue Willy Brandt
59000 Lille
Artistes : Martine Aballéa, Adel Abdessemed, Abdelkader Benchamma, Francis Alÿs, Korakrit Arunanondchai, Babi Badalov, Jules de Balincourt, Gilles Barbier, Romain Bernini, Hicham Berrada, Stefan Brüggemann, Cao Fei, Till Gerhard, Rodney Graham, Ren Hang, Duane Hanson, Laura Henno, Alfredo Jaar, Mike Kelley, Maria Kourkouta, Christopher Kulendran Thomas, Yayoi Kusama, Ibrahim Mahama, Teresa Margolles, Ryan McGinley, :mentalKLINIK, Jonathan Monk, Lucy + Jorge Orta, Anne et Patrick Poirier, Younès Rahmoun, Peter Stämpfli, Superflex, Claire Tabouret, Thukral & Tagra, Anna Uddenberg, Wang Wei, Marnie Weber, Hank Willis Thomas, Liu Xiaodong, Yuyang Wang, Chen Zhen, Qiu Zhijie.

Golden Room
Du 27 avril au 2 septembre 2019
Place de la République
59000 Lille
Artistes : mentalKLINIK, Mircea Cantor, Kendell Geers, Thomas Lélu, Olga De Amaral.

Les Enfants du Paradis
Du 25 avril au 26 août 2019
MUba Eugène Leroy
2 Rue Paul Doumer
59200 Tourcoing
Artistes : Dan Attoe, Hernan Bas, Jules de Balincourt, Romain Bernini, Guillaume Bresson, Nina Childress, Jérémy Demester, Tim Eitel, Till Gerhard, Eberhard Havekost, Thomas Lélu, Li Qing, Pierre Seinturier, Claire Tabouret, Ida Tursic & Wilfred Mille, Iris Van Dongen.

Autres expositions, temps forts, métamorphoses, carte interactive..
Demandez le Pass !
3 Formules :
24 H : 25 €
48 H : 35 €
72 H : 45 €

Jusqu’au 1er décembre 2019
5ème édition Métropole & Quartiers

https://www.eldorado-lille3000.com

X
X