Temps de lecture : 3 minutes et 29 secondes

Pour clore cette semaine consacrée au projet présenté actuellement par Temps Zero au Musée National d’Art Contemporain de Bucarest, Caroline Bénichou a interrogé les trois commissaire du projet : Stéphane Charpentier, Patricia Morosan et Alyssa Moxley. Si vous êtes dans le coin ce soir, vendredi 6 septembre, c’est le vernissage !

Pourriez-vous définir brièvement Temps Zero ? Comment envisagez-vous la relation entre les artistes, les images, la musique ?

Patricia Morosan & Stéphane Charpentier :
Temps Zero conçoit des projets associant toujours l’image au son. Ces projets ont été organisés dans différentes villes d’Europe depuis 2013, avec des performances (projections collectives et bande son en concert), des expositions, des publications, ainsi que des workshops. Nous aimons créer des rencontres et des associations. Côté visuel, nous avons construit une identité forte en présentant toujours des photographies (et des films essais de photographes) avec des artistes qui travaillent sur une représentation poétique et sensible de l’existence. Côté musical, nous cherchons également à créer des expériences très sensorielles. Nous présentons ici une formule avant-gardiste, avec les paysages sonores d’Alyssa Moxley, des expérimentations organiques de David Bryant du groupe Godspeed You! Black Emperor, et des rythmiques électroniques de Vlad Fenesan.

Pour cette édition en parallèle de la performance, vous présentez pour la première fois une grande exposition collective dans une institution. Pouvez-vous nous en dire plus sur la scénographie très spécifique que vous avez mise en œuvre ?

Patricia Morosan & Stéphane Charpentier : Nous investissons un espace de 200m2 au MNAC, le musée national d’art contemporain de Bucarest, avec une exposition de photographies et une installation sonore interactive. Ce sont les spectateurs qui vont créer la bande son de l’espace, en activant des capteurs qui déclenchent les sons. Nous présentons également une projection en boucle, assez proche de celle de la performance Temps Zero « classique » qui aura lieu le 5 septembre dans la galerie Switch.

Pouvez-vous nous expliquer comment vous concevez les sons et quel est votre processus créatif dans l’interaction avec les images ?

Alyssa Moxley :
Le son de l’exposition est constitué d’enregistrements sonores urbains, de nature ou d’objets, et de musique. Les enregistrements qu’on appelle « field recordings » proviennent de la réalité et sont utilisés ici comme des sources sonores à la fois évocatives et ambigües pour faire écho au sens des images. Les sons ont donc été choisis pour leur connexion et leur résonance aux photographies. L’ensemble a été arrangé pour créer une véritable composition qui est activée par les spectateurs dans l’espace d’exposition via des capteurs sonores.

Votre prochain événement est un workshop à l’ Université des Beaux-Arts, en quoi consistera-t-il ?

Patricia Morosan & Stéphane Charpentier : Nous lancerons prochainement l’appel à candidature de cet atelier qui est destiné aux photographes roumains. Nous (Patricia Morosan et Stéphane Charpentier) préparons ce mini workshop les 20 et 21 novembre avec Michael Ackerman, avec une présentation collective et des entretiens individuels. Il s’agit de donner des conseils constructifs sous un spectre sensible, et d’encourager ces jeunes artistes dans leur propre investigation.

Stéphane Charpentier s’engage dans un langage photographique introspectif et construit des séries argentiques au long cours. Il sélectionne très peu d’images de toute sa production et réalise lui-même des tirages argentiques dans la chambre noire. Il crée également des vidéos expérimentales, des courts métrages artistiques, des installations et des clips musicaux. Il collabore avec divers musiciens et a participé à la création du groupe Oiseaux-Tempête.
Depuis 2013, il est commissaire et promoteur des spectacles Temps Zéro – projections collectives de photos et de films.
et de la musique improvisée en direct – dans toute l’Europe.
http://www.stephane-charpentier.com


La musicienne Alyssa Moxley (USA/Irlande) crée des bandes son, des installations, des performances, en travaillant le son comme une matière et un outil d’expérience partagée. Elle compose ses paysages sonores principalement à partir d’enregistrements (field recordings) et de synthétiseurs. Installée en Grèce depuis 2015, elle collecte ses sons au cours de nombreux voyages pour créer des narrations, formuler des identités, pour tisser une expérience sonique incarnée. En 2017, elle pilote des enregistrements de musiciens traditionnels à travers l’Uganda avec un studio mobile pour le label Nyege Tapes. Elle réalise régulièrement le commissariat de projets musicaux, dont le Festival de son Kinisi qu’elle organise à Santorini en 2015 et 2016, en réunissant des musiciens traditionnels et expérimentaux. Elle assure le commissariat de Temps Zero pour la partie musicale
http://www.alyssa-moxley.com

Patricia Morosan vit et travaille à Berlin. Elle a étudié la photographie à l’Ostkreuzschule für Fotografie und Gestaltung de Berlin. Ses photos ont été exposées dans diverses expositions à travers l’Europe, notamment au Lodz Fotofestival, Bursa Fotofest, Boutographies, Les Rencontres photographiques d’Arles, à Berlin (Aff Gallery, Galerie Alte Feuerwache, Bildband Berlin, Haus am Kleistpark), Athen (TAF Metamatic, KET Television Center), Bolzano (FotoForum), Minsk (Fotosquat). 2019 elle a reçu le Prix du Jury au Photofestival de Montpellier pour sa série »(I) Remember Europe » au Festival Boutographie – Rencontres photographiques de Montpellier et le Prix Courage 2019 de l’Association allemande des journalistes. Elle a été l’une des finalistes du Photoboox Award 2019 – ceiba editions et elle est nominée pour le Prix d’Art Haus am Kleistpark 2019.
http://www.patriciamorosan.com

https://tempszero.com

A LIRE
https://www.9lives-magazine.com/55822/2019/09/02/collectif-temps-zero-national-museum-of-contemporary-arts-de-bucarest/
https://www.9lives-magazine.com/55863/2019/09/03/temps-zero-bucharest-diaporama-auteurs-1-3/
https://www.9lives-magazine.com/55901/2019/09/04/temps-zero-bucharest-diaporama-auteurs-2-3/
https://www.9lives-magazine.com/55902/2019/09/05/temps-zero-bucharest-diaporama-auteurs-3-3/

INFORMATIONS PRATIQUES
Temps Zero Bucarest
Du 29 août au 29 septembre 2019
Musée National D’Art Contemporain
Sector 5, 050563 Bucarest
Roumanie
http://mnac.ro/event/308/Temps_Zero

Commissariat : Stéphane Charpentier
Commissaires associées : Patricia Morosan et Alyssa Moxley, avec la complicité de David Bryant et Vlad Fenesan.
Commissaire invité  : Sandra Demetrecu

Photographies et films : Michael Ackerman, Gaël Bonnefon, Martin Bogren, Lorenzo Castore, Stéphane Charpentier, Clara Chichin, Adam Grossman Cohen, Damien Daufresne, Gabrielle Duplantier, Theo Elias, Nicu Ilfoveanu, Marco Marzocchi, Lorena Morin, Patricia Morosan, Alisa Resnik, Gilles Roudière, Uli M Schueppel, Marie Sordat.

 

 

X
X