L'Invité.ePhoto

Le Galeriste Baudoin Lebon est notre invité

Portrait de jeunesse de Baudoin Lebon en Irlande, 1960
Temps de lecture estimé : 3mins

Cette semaine, nous accueillons le galeriste français Baudoin Lebon. Sa galerie, basée en plein cœur du Marais à Paris, accueille en ce moment le photographe japonais Eikoh Hosoe dans une exposition autour de l’architecture de Gaudì. Son autre exposition “Mythologies des dieux et des hommes” de Joel-Peter Witkin est prolongé jusqu’au 23 février à la Chapelle Art Contemporain (78), autre lieu d’exposition dirigé par Baudoin.

Baudoin Lebon a ouvert sa galerie en 1976 à Paris. Précurseur et avant-gardiste, il compte parmi les très rares galeries à montrer de la photographie et de la peinture. À une époque où les galeries photo voyaient d’un mauvais œil le fait d’associer photographie et peinture et les galeries de peinture, quant à elles, ne trouvaient pas sérieux d’associer les deux ! Pari réussit, il concilie un public entre photographie, peinture et sculpture. Les premiers acheteurs de Mapplethorpe ou Witkin se sont révélés être des collectionneurs de tableaux et non pas des amateurs de photographie.
En 1996, Baudoin Lebon est aux côtés de Rik Gadella lorsqu’il créé Paris Photo en devenant l’un des co-fondateurs de ce qui deviendra l’une des plus grandes foires internationale dédié à la photographie.
En août 2011, la galerie s’installe au Carreau du Temple. C’est dans ce nouveau lieu sur deux niveaux que la galerie continue à soutenir et défendre ses artistes, sans quitter le quartier où elle est présente depuis plus de 40 ans. Elle a pour but premier la promotion, qu’elle soit celle des auteurs, des œuvres ou encore des techniques.
Enfin, en 2016, avec sa femme, ils font transformer un ancien monastère de Clairefontaine dans les Yvelines, en centre d’activité artistique.

http://www.baudoin-lebon.com/
https://www.lachapelledeclairefontaine.org/

Portrait chinois de Baudoin Lebon

Si j’étais une œuvre d’art : La Salle des Taureaux à Lascaux
Si j’étais un musée ou une galerie : La Fondation Beyeler
Si j’étais un artiste : Rembrandt
Si j’étais un livre : ‘Le Banquier anarchiste’ de Fernando Pessoa (1922)
Si j’étais un film : ‘J’accuse’ de Roman Polanski
Si j’étais un morceau de musique : ‘Trois morceaux en forme de poires’ d’Erik Satie
Si j’étais une photo accrochée sur un mur : ‘Still life, Marseille’ de Joel-Peter Witkin (1992)
Si j’étais une citation : ‘Bien faire est ma joie’ Jacques Coeur
Si j’étais un sentiment : L’amour
Si j’étais un objet :  Un tire-bouchon
Si j’étais une expo : ‘De la figuration à l’abstraction’ de Piet Mondrian au Musée de l’Orangerie, en 1969
Si j’étais un lieu d’inspiration : Le Machu Picchu
Si j’étais un breuvage : Un Whisky pur malt Laphroeig ou Wolfburn
Si j’étais un héros: Olympe de Gouges, républicaine et égalitaire avant la Révolution
Si j’étais un vêtement : Un costume sans chemise ni cravate.

Retrouvez les cartes blanches de notre invité

Carte blanche à Baudoin Lebon : Joel-Peter Witkin (le mardi 21 janvier 2020)
Carte blanche à Baudoin Lebon : Eikoh Hosoe (le mercredi 22 janvier 2020)
Carte blanche à Baudoin Lebon : Maya Mercer (le jeudi 23 janvier 2020)
Carte blanche à Baudoin Lebon : Musée Nicéphore Niepce de Châlon-sur-Saône (le vendredi 24 jeudi 2020)

A LIRE :
Rencontre avec Baudoin Lebon : « La reconnaissance par les pairs ne compte plus, c’est le réseau ou le copinage qui intéresse plutôt que le professionnalisme »

INFORMATIONS PRATIQUES

jeu16jan(jan 16)11 h 00 minsam14mar(mar 14)19 h 00 minGaudìEikoh HosoeGalerie Baudoin Lebon, 8, rue Charles-François Dupuis 75003 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

sam14sep(sep 14)14 h 00 min2020dim23fev(fev 23)18 h 00 minMythologies des dieux et des hommesJoel-Peter WitkinLa Chapelle Art Contemporain, Impasse de l’Abbaye 78120 Clairefontaine-en-YvelinesType d'événement:Exposition,Photographie

La Rédaction
9 Lives magazine vous accompagne au quotidien dans le monde de la photographie et de l'Image.

    You may also like

    En voir plus dans L'Invité.e